Coupe de France : beIN SPORTS, nouveau diffuseur de la compétition aux côtés de France Télévisions

Coupe de France : beIN SPORTS, nouveau diffuseur de la compétition aux côtés de France TélévisionsDaniel Riolo sur France 5 au sujet du fiasco Mediapro © Abaca

, publié le 5 décembre 2022

Les deux groupes proposeront les premières affiches de la compétition dès les 32e de finale, organisés début janvier 2023 par la Fédération française de football.

Un nouveau diffuseur pour la Coupe de France. La Fédération française de football (FFF) a officialisé, dans un communiqué publié dimanche, un accord jusqu'en 2026 avec France Télévisions et beIN SPORTS pour la diffusion de la Coupe de France. Le média qatarien succède ainsi à Eurosport.

beIN SPORTS succède à Eurosport

Le co-diffuseur de la Coupe du monde 2022 au Qatar couvrira ainsi la compétition à partir du vendredi 6 janvier 2023, avec Châteauroux/Paris Saint-Germain, et jusqu'à la finale, prévue le 29 avril 2023. "100% des matchs seront diffusés tout au long du week-end, avec trois affiches en prime-time (vendredi, samedi et dimanche) dont une affiche agrémentée par un plateau bord terrain en compagnie des journalistes et consultants", promet beIN SPORTS dans son communiqué. Quatre multiplex seront proposés au cours du week-end et les cinq affiches au programme de la journée de samedi seront retransmises en intégralité. Un magazine, compilant l'ensemble des buts et des résultats, refermera le week-end de compétition. "En plus des images d'archives auxquelles nous aurons accès, beIN SPORTS retransmettra les tirages au sort, les cérémonies, ou encore le résumé des rencontres sur l'ensemble de nos supports numériques", assure Florent Houzot, directeur des antennes, des programmes et de la rédaction de beIN SPORTS France.

De son côté, France Télévisions, partenaire de la FFF depuis bientôt seize saisons, diffusera dès le samedi 7 janvier, cinq rencontres des 32e de finale "avec un dispositif exceptionnel au coeur des régions".

Manque d'intérêt des diffuseurs

Le président de la Fédération française de football, Noël Le Graët, a précisé que "les revenus générés par ces contrats de diffusion permettront de maintenir un niveau de dotations financières importants pour les clubs amateurs et professionnels qui s'élèvent au total à près de 12 millions d'euros". Dans le contrat précédent, rappelle , le groupe public et Eurosport versaient 21 millions d'euros annuels dans leur offre commune.

Il faut dire que la Coupe de France, dont le potentiel d'abonnements est minime, est victime d'un manque d'intérêt des diffuseurs. L'appel d'offres a d'ailleurs été déclaré infructueux par la FFF, les sommes auxquelles France Télévisions et Eurosport étaient prêts à s'engager étant jugées trop faibles par l'organisateur. Les 7e et 8e tours de la compétition, marqués dès la fin du mois d'octobre par l'entrée en lice de clubs de Ligue 2, n'ont ainsi pas été diffusés à la télévision - aucune chaîne ne disposaient des droits - mais sur la plateforme en ligne gratuite de la Fédération française de football, .

Le 7 mai 2022, la finale de la Coupe de France opposant l'OGC Nice et le FC Nantes a été suivie, en moyenne selon Médiamétrie, par 3,44 millions de téléspectateurs sur France 2. 17,7% des 4 ans et plus, présents devant leur télévision ce soir-là, ont ainsi assisté à la victoire des "Canaris".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.