"Complément d'enquête" : Menacé de plaintes par les influenceurs, le magazine de France 2 reprogrammé dimanche

"Complément d'enquête" : Menacé de plaintes par les influenceurs, le magazine de France 2 reprogrammé dimanche"Tu me pièges !" : Magali Berdah s'emporte contre un journaliste de "Complément d'enquête" © Complément d' enquête - FTV

, publié le 9 septembre 2022

Ce numéro devait être diffusé le jeudi 8 septembre en seconde partie de soirée sur France 2, mais il a été déprogrammé en raison de la disparition de la reine d'Angleterre.

Info puremedias.com. Une diffusion exceptionnelle. Selon nos informations, le numéro de "Complément d'enquête" dédié au "business des influenceurs", prévu hier soir sur France 2 mais déprogrammé en raison du décès de la reine d'Angleterre, sera diffusé ce dimanche 11 septembre en seconde partie de soirée, après le film "Adieu les cons" en prime time. En 21 ans d'existence, c'est la première fois que le magazine de la Deux est programmé un dimanche.

Des lettres d'avocat d'influenceurs pour retirer leur participation

Le magazine a ainsi enquêté sur ces stars d'Instagram et Snapchat, qui exposent leurs vies, leurs looks et leurs silhouettes. L'émission révèle les hauts montants qu'empochent ces starlettes qui se transforment en hommes et femmes-sandwichs grâce au placement de produits. Certaines marques sont prêtes à payer jusqu'à 10.000 euros une vidéo de quelques secondes. Les journalistes Rizlaine Sellika et Paul Labrosse sont par ailleurs parvenus à convaincre Magali Berdah, patronne de Shauna Events, l'une des plus grosses agences d'influence de France, d'ouvrir les portes de son entreprise. Celle-ci a misé sur la transparence pour convaincre les équipes de France 2 de la légalité et du sérieux de son activité.

Mais, alors qu'ils avaient donné leur accord pour apparaître dans l'émission, certains influenceurs ont fait pression sur France 2 pour être retiré de l'enquête. Selon nos informations, Alex et Nina, un couple d'influenceurs vivant à Dubaï, ont envoyé mercredi soir une lettre de leur avocat afin de retirer leur participation. Une autre star des réseaux sociaux et de la télé-réalité, Milla Jasmine, a également réclamé à la chaîne d'être retirée du numéro de "Complément d'enquête", par un courrier de son avocat. Les influenceurs ont estimé que les faits présentés dans le magazine étaient "erronés" et qu'ils étaient présentés comme "écervelés".

Magali Berdah menace de procès "Complément d'enquête"

Toujours selon nos informations, Magali Berdah, au coeur du reportage et invitée de l'interview finale sur les fauteuils rouges, fait aussi pression de son côté et menace de procès afin de retirer une séquence de l'enquête. Dans son viseur : la diffusion d'un mémo vocal compromettant.

Dans ce numéro de "Complément d'enquête", Nathanya Sion, ancienne influenceuse de Shauna Events, a reproché à Magali Berdah de n'avoir pas pris au sérieux des accusations d'agression sexuelle contre Illan Castronovo, autre influenceur de l'agence. Elle a témoigné sur les réseaux sociaux des actes qu'elle a subis. Face à la caméra de France 2, l'ex-candidate de télé-réalité a diffusé un extrait d'un message vocal de l'ex-chroniqueuse de "TPMP People" tentant de faire d'étouffer l'affaire : "Ma chérie, le problème, c'est que tu parles de branlette sur les réseaux. Ce n'est pas joli pour nous. En fait, laisse-le dans sa merde. Tu n'as pas besoin d'aller employer des mots comme ça sur les réseaux sociaux. Je parle pour ton image, pour les marques".

Magali Berdah a pourtant répondu dans le reportage de "Complément d'enquête" au sujet de cette séquence, expliquant que le message vocal était "sorti de son contexte" et a confié "se sentir trahie par la jeune influenceuse".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.