Ce soir à la télé : Le plus décevant "Jurassic Park"

Ce soir à la télé : Le plus décevant "Jurassic Park"Bande-annonce de "Jurassic Park : Le monde perdu" © DR

, publié le 30 septembre 2022

TF1 Séries Films diffuse ce soir à 21h le deuxième volet de la franchise "Jurassic Park".

Loin des attentes des fans. Ce soir, à 21h, TF1 Séries Films diffuse le deuxième volet de la saga "Jurassic Park", "Le monde perdu", réalisé par Steven Spielberg. Dans ce second opus, les fondus de dinosaures ont retrouvé Jeff Goldblum, Richard Attenborough et Pete Postlethwaite.

Un box-office plus faible que le premier volet

Cet épisode se déroule quatre ans après le terrible fiasco du Jurassic Park, ce zoo où des scientifiques ont redonné vie à des dinosaures. Le docteur Ian Malcolm est recontacté par le milliardaire John Hammond pour un nouveau projet. Il le convie sur une île déserte, voisine de celle du parc, où vivent désormais en liberté des centaines de dinosaures de toutes tailles et de toutes espèces. D'abord réticent, Ian Malcolm décide de rejoindre l'île quand il apprend que sa fiancée s'y est rendue pour une expédition scientifique.

Après la sortie tonitruante du premier épisode en 1993, les fans avaient de lourdes attentes pour cette suite. Le public a été pour le moins déçu, ne retrouvant pas toute l'ambiance et l'univers du premier volet. Au box-office, "Le monde perdu" enregistre un score d'ailleurs plus faible que le premier, avec 618,64 millions de dollars de recette mondiale, lors de sa sortie en 1997. Le premier opus, au cinéma quatre ans plus tôt, avait signé un box-office de 1,11 milliard de dollars à l'international.

Si "Jurrasic Park : Le monde perdu" peut être décevant après le succès du premier, il immerge toutefois le spectateur dans cet univers réalisé par Steven Spielberg. Ce deuxième volet se distingue aussi du troisième film - considéré par les fans comme le plus mauvais, sorti en salles en 2001, et qui n'avait engrangé que 368,78 millions de dollars dans le monde.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.