Ce soir à la télé : Ce film énigmatique qui a failli ne jamais sortir à cause de nombreuses polémiques

Ce soir à la télé : Ce film énigmatique qui a failli ne jamais sortir à cause de nombreuses polémiques

, publié le 19 novembre 2022

Canal+ Cinéma diffuse ce soir à 21h le film "Mort sur le Nil", réalisé par Kenneth Branagh.

Embarquez dans la croisière d'Hercule Poirot. Ce samedi, à 21h, Canal+ Cinéma propose en prime time le long-métrage "Mort sur le Nil", réalisé par Kenneth Branagh et adapté du célèbre roman d'Agatha Christie. Il s'agit d'une suite du film "Le crime de l'Orient-Express", dans lequel le réalisateur campait déjà le légendaire détective privé belge.

Cette fois-ci, l'enquête se déroule sur un navire de croisière sur le Nil. Hercule Poirot doit enquêter sur un meurtre perpétré en plein coeur d'un voyage de noces entre deux jeunes mariés. Pour porter ce film, Kenneth Branagh a misé sur un cast 5 étoiles. On retrouve notamment Gal Gadot, Emma Mackey, Armie Hammer, Annette Bening, Tom Bateman et Rose Leslie.

Armie Hammer a failli empêcher la sortie du film

Mais avant de sortir au cinéma, en février 2022, "Mort sur le Nil" a connu de nombreuses turbulences. Repoussé à cinq reprises en raison de la crise sanitaire liée à la pandémie de Covid-19, le film a failli tout simplement ne pas sortir à cause de lourdes accusations contre l'un des acteurs phare du long-métrage, Armie Hammer. En janvier 2021, des conversations du comédien ont été divulguées sur internet, dans lesquelles il évoque des fantasmes à penchants cannibales, avec des détails crus et violents. Il a ensuite été visé par une enquête judiciaire à la suite d'accusations de séquestration et de viol, de la part de femmes, en mars 2021.

Catastrophe pour les producteurs de "Mort sur le Nil", qui décident en premier lieu d'effacer l'acteur des bandes-annonces. Durant plusieurs mois de réflexion, Disney et 20th Century évoquent même la possibilité de remplacer Armie Hammer ou de l'effacer numériquement. Il est finalement maintenu à l'image.

Appel au boycott dans certains pays

En février 2022, les studios voient apparaître des vagues de boycott dans certains pays. Le Koweït, le Liban et la Tunisie décident d'interdire la diffusion du film en raison... de la présence de Gal Gadot ! Ces pays ont estimé que l'actrice était un soutien de l'armée israélienne et de la colonisation des territoires palestiniens.

Finalement, au box-office international, "Mort sur le Nil" a engrangé 137,31 millions de dollars. En France, ils ont été 870.341 spectateurs à se déplacer en salles obscures pour visionner le long-métrage de Kenneth Branagh.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.