Canal+ s'offre la Mostra de Venise, Antoine de Caunes de retour en quotidienne

Canal+ s'offre la Mostra de Venise, Antoine de Caunes de retour en quotidienneReportage de TV5 Monde sur la Mostra de Venise 2021 © Canal+

, publié le 27 juillet 2022

La prochaine édition sera diffusée à la fin du mois d'août.

Canal+ prendra l'accent italien du 31 août au 10 septembre prochain. Dans un communiqué publié hier, le groupe crypté a annoncé la signature d'un partenariat exclusif avec la Rai Com qui lui permettra de proposer sur ses antennes, pour les deux prochaines éditions, la Mostra de Venise, prestigieux festival de cinéma dont le film français "L'événement" d'Audrey Diwan était reparti avec le Lion d'or l'année dernière. La Rai Com est le partenaire média officiel du festival depuis 2003.

"Une émission quotidienne sur l'actualité du festival"

Cet accord permettra à Canal+ de diffuser les cérémonies d'ouverture et de clôture et d'avoir un accès exclusif au tapis rouge. En sus, la chaîne proposera "une émission quotidienne sur l'actualité du festival" qui sera présentée par Antoine de Caunes depuis Venise. Il s'agira du grand retour en quotidienne sur la chaîne de l'ancien animateur du "Grand journal" après son remplacement par Maïtena Biraben en 2015.

"Nous sommes très fiers de pouvoir proposer en exclusivité à nos abonnés en France, mais également dans plusieurs autres pays en Europe et en Afrique, une couverture sans pareil de l'événement grâce à ce partenariat inédit", a réagi le patron de Canal+ Maxime Saada dans le communiqué, tout en précisant que Vivendi, auquel appartient le groupe crypté, entend "jouer un rôle de premier plan dans le développement et la promotion de la culture italienne".

L'arrivée de la Mostra de Venise sur Canal+ permettra au groupe de compenser la perte du festival de Cannes après 28 ans de présence sur son antenne, repris cette année par France Télévisions en partenariat avec "Brut". "On a fait face à une surenchère de la part du service public, qui a proposé davantage d'argent que nous", avait justifié Gérald Brice-Viret, directeur des antennes et des programmes du groupe crypté, dans les pages du "Journal du dimanche" fin 2021.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.