"C'est juste un coup de peinture !" : L'interview lunaire de Noël Le Graët (FFF) dans "Complément d'enquête"

"C'est juste un coup de peinture !" : L'interview lunaire de Noël Le Graët (FFF) dans "Complément d'enquête"Quand "Complément d'enquête" fait plier la FFF au sujet des sous-traitants de l'hôtel des Bleus au Qatar © France 2

, publié le 13 octobre 2022

France 2 diffuse ce jeudi 13 octobre à 23h un numéro de "Complément d'enquête" dédié à la Coupe du monde au Qatar. puremedias.com dévoile en avant-première comment le magazine a fait réagir la Fédération français de football concernant les conditions de vie des sous-traitants de l'hôtel des Bleus.

Avant-première. Un échange lunaire. Ce soir, à 23h sur France 2, le magazine "Complément d'enquête", en collaboration avec la cellule d'investigation de Radio France, s'est penché sur l'attribution de la Coupe du monde de football 2022 au Qatar. L'émission incarnée par Tristan Waleckx dénonce notamment les conditions inhumaines des ouvriers qui travaillent dans ce pays de la péninsule arabique.

"C'est juste un coup de peinture !"

Au cours de l'émission, les équipes de "Complément d'enquête" se sont penchées sur les conditions de travail et de vie des salariés du futur hôtel de l'équipe de France au Qatar pour la Coupe du monde qui aura lieu dès le 20 novembre prochain. En caméra cachée, le journaliste de France 2 a pu filmer des images des lieux de vie des salariés de l'hôtel, dont notamment les agents de sécurité. "Les salles de bain sont sales. C'est pourtant à l'employeur d'entretenir les lieux. Dans cette petite chambre, ils vivent à quatre. Le Qatar exige en théorie six mètres carrés par personne. D'après nos informations, certains employés qui vivent ici sont privés de jour de repos et ont vu leur passeport confisqué par leur employeur", raconte la voix off, montrant des pièces insalubres et des cuisines en très mauvais état.

A LIRE : "Qu'est-ce que j'en ai à foutre de France 2 ?" : Michel Platini s'énerve contre un journaliste de "Complément d'enquête"

"Complément d'enquête" a alors décidé de présenter ces images choquantes au patron de la Fédération française de football (FFF), Noël Le Graët. "L'échange est étonnant", prévient la voix off du reportage. En voyant les locaux sales dans lesquels vivent les salariés de l'hôtel de luxe des Bleus, le dirigeant répond : "On va discuter avec le directeur de l'hôtel. On va lui montrer ces images. Ce n'est pas insoluble ! C'est juste un coup de peinture !".

"Je peux vous montrer plein d'image comme ça, même pas très loin d'ici"

"On a encore le temps de réparer ça. Ce n'est qu'une image que vous montrez avec deux réchauds à gaz... Ils sont peut-être à changer", minimise Noël Le Graët. "Quand on voit ces images, on a quand même le sentiment que c'est indécent comme conditions de vie et que...", a lancé le journaliste. Et d'être interrompu par le patron de la Fédération : "Je peux vous montrer plein d'images comme ça dans plein de pays... Même peut-être pas très loin d'ici". Face à lui, le journaliste de France 2 est resté bouche bée par la réponse du président de la FFF. puremedias.com vous propose de visionner en avant-première la séquence.

En fin de reportage, "Complément d'enquête" fait savoir que l'émission a reçu en début de semaine un courrier de la FFF en réaction aux images montrées à Noël Le Graët. "Le président de la Fédération a fini par trouver les conditions de vie des salariés de son hôtel problématiques. Il a ordonné une enquête et pris des décisions radicales", indiqué la voix off. "Ces nouvelles vérifications ont déjà permis d'écarter la société de sécurité après avoir constaté que celle-ci se livrait à de nombreuses irrégularités inacceptables (...) Une mission spécifique de la FFF se rendra mi-octobre à Doha pour vérifier sur place que l'ensemble des six prestataires (...) respectent les droits sociaux en vigueur", est-il écrit dans la lettre de la FFF. Une petite victoire.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.