"C'est assez étrange !" : Clémentine Autain surprise par le plateau de "Télématin" perturbé par une grève

"C'est assez étrange !" : Clémentine Autain surprise par le plateau de "Télématin" perturbé par une grève"C'est assez étrange !" : Clémentine Autain surprise par le plateau de "Télématin" perturbé par une grève © France 2

, publié le 24 janvier 2023

En raison d'une grève en protestation contre la réforme des retraites, "Télématin" était perturbé ce matin sur France 2.

Une matinale très spéciale. Ce matin, en ouverture de "Télématin" sur France 2, Thomas Sotto a pris la parole depuis un petit studio pour annoncer que l'émission de la Deux serait aujourd'hui perturbée. La raison ? Plusieurs salariés de France Télévisions font grève en protestation contre la réforme des retraites, portée par le gouvernement de la Première ministre Elisabeth Borne.

"Bon réveil à vous ! C'est un 'Télématin' un peu particulier parce qu'une partie du personnel est en grève. Nous sommes donc sur le petit plateau. Julia (Vignali) prendra le relai à partir de 8h15", a indiqué Thomas Sotto, avant de débuter son émission quotidienne. A l'image, les téléspectateurs ont pu découvrir une toute petite table accueillant le présentateur et les chroniqueurs. Et côté son, le programme laissait entendre un léger écho.

"La situation se ressent ici ce matin !"

Pour "Les 4 vérités", l'interview politique de la matinale de France 2, Thomas Sotto a reçu la députée de la France insoumise, Clémentine Autain, afin d'évoquer la grève de jeudi dernier et les futures actions contre la réforme des retraites. "Nous sommes dans le petit studio puisqu'une partie du personnel de 'Télématin' est en grève. Une grève liée à la réforme des retraites", a précisé le journaliste, en préambule.

Et avant de répondre aux questions du présentateur, la députée a tenu à saluer les grévistes de France Télévisions : "Permettez-moi de saluer les grévistes de votre chaîne. C'est assez étrange de venir aux '4 V' dans un studio... Je ne sais pas ce qu'on en perçoit derrière l'écran !". "Effectivement, la situation se ressent ici ce matin ! Je pense que le bras de fer est maintenant engagé avec le gouvernement", a-t-elle ajouté.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.