"C à vous" : Elsa Zylberstein fond en larmes en évoquant son père

"C à vous" : Elsa Zylberstein fond en larmes en évoquant son père"C à vous" : Elsa Zylberstein fond en larmes en évoquant son père © France 5

, publié le 7 octobre 2022

L'actrice Elsa Zylberstein n'a pas su retenir ses larmes hier soir dans "C à vous" sur France 5.

Une séquence d'une forte émotion. Hier soir, Elsa Zylberstein était l'invitée de "C à vous, la suite" sur France 5 pour la promotion de son film "Simone, le voyage du siècle", réalisé par Olivier Dahan et en salles le mercredi 12 octobre prochain. Dans ce long-métrage, l'actrice incarne Simone Veil à travers un portrait intimiste de l'ancienne ministre de la Santé.

"Je pense que... Pardon..."

Au cours de l'entretien, l'animatrice Anne-Elisabeth Lemoine a évoqué la sombre période de la vie de Simone Veil lors de la Seconde guerre mondiale : "Et l'histoire de Simone Veil croise aussi l'histoire de votre famille, Elsa ?". "Moi, mon papa a été un enfant caché. Pendant la guerre, il a été sauvé par des gens qui sont des Justes aujourd'hui. Ma grand-mère était de Lituanie, Russe. Mes grands-parents ont été tués dans le ghetto de Varsovie, par la Shoah, par balles...", a répondu la comédienne, émue.

"Peut-être que c'était aussi pour rendre hommage à ces gens-là, à mon père... Enfin, pas volontairement... Pardon...", a poursuivi Elsa Zylberstein, la voix prise par l'émotion. Et d'essayer de reprendre : "En fait... Plutôt... Ce film... Ce n'était pas volontaire quand je l'ai fait. Ce n'était pas ma motivation. Je pense que... Pardon...". L'actrice a laissé couler quelques larmes sur son visage, ne parvenant pas à retrouver ses mots.

"C'est plus qu'un film en fait !"

Patrick Cohen est venu en aide à l'invitée en relançant l'interview : "Il faut dire que le film d'Olivier Dayan réussit à affronter frontalement tout ce dont on vient de parler. Il réussit à filmer l'indicible, ce qu'on ne pouvait pas montrer. Il le montre de façon absolument admirable". Elsa Zylberstein a profité de la prise de parole du journaliste pour essuyer ses larmes et reprendre ses esprits. "Je suis heureuse aujourd'hui. Les salles où on va en province, il y a des gens de 14 ans et des gens de 80 ans. Je ne suis même pas en train de faire de la promotion. C'est fou de voir les gens debout à la fin. C'est plus qu'un film en fait !", a ajouté la comédienne. puremedias.com vous propose de visionner la séquence.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.