Audrey Pulvar de retour : elle va animer une quotidienne sur l'environnement

Audrey Pulvar de retour : elle va animer une quotidienne sur l'environnement
Audrey Pulvar lors d'un discours pour les élections régionales d'Ile-de-France à Paris, le 25 juin 2021.

Il y avait longtemps qu'Audrey Pulvar n'avait pas foulé les plateaux de télévision en tant qu'animatrice. Désormais engagée dans la politique, la journaliste sera cependant très bientôt de retour aux commandes d'un tout nouveau projet télévisé qui lui tient particulièrement à coeur.

Depuis 2017, Audrey Pulvar avait complètement délaissé son métier de coeur : le journalisme. Aujourd'hui militante et politicienne très engagée pour l'environnement, la journaliste de 49 ans s'apprête à faire son grand retour sur le petit écran. En effet, selon les informations diffusées par le Journal du Dimanche le 14 novembre 2021, l'ex-compagne d'Arnaud Montebourg sera bientôt à la tête d'une émission quotidienne consacrée à l'environnement et baptisée Aujourd'hui pour demain. Le programme sera diffusé sur la chaîne économique B Smart et s'illustrera en tant que format court "de sept à dix minutes". La journaliste y recevra "des porteurs de projets, des chefs d'entreprises, des start-uppeurs" qui viendront discuter de leur engagement dans la transition écologique.

"C'est un prolongement de mon engagement en tant que militante du climat"

Si beaucoup de personnes perçoivent ce nouveau projet comme un retour aux sources, il n'en est rien pour Audrey Pulvar qui assure ne pas vouloir récupérer son statut de journaliste. "C'est un prolongement de mon engagement en tant que militante du climat. Cette émission est cohérente avec Green Management School, la formation à la transition écologique que j'ai lancée il y a deux ans. Pour moi, ces démarches se complètent", a-t-elle assuré dans les colonnes du JDD. D'ailleurs, celle qui a révélé avoir été sexuellement agressée ne compte absolument pas faire une demande de carte de presse. "C'est totalement incompatible avec mes fonctions et mes engagements politiques", a-t-elle affirmé.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.