Audiences novembre 2022 : TF1 dopée par la Coupe du monde, France 3 double M6 qui s'effondre, succès confirmé pour LCI

Audiences novembre 2022 : TF1 dopée par la Coupe du monde, France 3 double M6 qui s'effondre, succès confirmé pour LCILa bande-annonce de la Coupe du monde 2022 au Qatar sur TF1. © Abaca

, publié le 30 novembre 2022

France Télévisions conserve de justesse la tête des audiences des groupes face au son principal concurrent du privé.

Mano a mano entre les groupes TF1 et France Télévisions. Grâce à la puissance des matchs de l'équipe de France en Coupe du monde et au succès confirmé de LCI, le groupe privé, qui gagne 1,7 point d'audience sur un mois, talonne son homologue public en novembre, selon Médiamétrie : 27,3% d'audience pour le premier, contre 27,8% pour le groupe dirigé par Delphine Ernotte.Derrière, le groupe M6, à cause des mauvais résultats d'audience de sa chaîne premium (-1,0 point en un an pour M6), est en perte de vitesse, à 13,6%, et concède 0,9 point sur un an. Loin du podium, la hiérarchie est similaire à l'an passé à la même période : le groupe Canal+, porté par C8 en progrès, domine les chaînes du groupe Altice, en hausse de 0,3 point. Le groupe NRJ, dont les deux chaînes, NRJ 12 et Chérie 25, sont dans les profondeurs du classement, ferment la marche.

TF1 boostée par le combo "Star Academy" - Coupe du monde mais en baisse sur un an

Les planètes s'alignent du côté de TF1. Le retour à la normale entre TF1 et Canal+, le succès en quotidienne dans la case de l'After School et en prime de la "Star Academy" le samedi soir et les débuts de la Coupe du monde de football au Qatar, notamment les matchs de l'équipe de France... Autant d'éléments qui offrent un peu de répit à la Une. Après une rentrée historiquement faible (17,7% en septembre et octobre 2022), la chaîne leader réalise - de justesse - son meilleur mois de l'année 2022, à 18,9% de part d'audience. La chaîne dirigée par Rodolphe Belmer souligne, dans un communiqué, avoir signé, le 22 novembre, la meilleure audience de l'année toutes chaînes confondues avec 12,53 millions de téléspectateurs (48,1% du public et 53,1% des Femmes responsables des achats de moins de cinquante ans). La longévité du parcours des Bleus en Coupe du monde jouera évidemment un rôle dans l'audience de TF1 en décembre.Si la Une fait un bond de 1,2 point sur un mois, son audience s'érode tout de même d'un demi-point sur un an (19,4% en novembre 2021). La faute notamment à des premières parties de soirée moins fédératrices. Avant l'arrivée de la Coupe du monde, la Une a souffert le lundi, avec les déceptions "Le sentier des loups" le 7 novembre et la soirée "Tous inconnus" le 14 novembre. La programmation de films franchisés et multirediffusés, le mardi, a été délaissée par les téléspectateurs. Le 15 novembre, par exemple, "Le flic de Belleville" a péniblement atteint le seuil des 10% de part d'audience sur l'ensemble du public. Des déconvenues auxquelles il faut ajouter la faible audience de la nouveauté "La Brea", le mercredi, et des divertissements - la finale de "Danse avec les stars" et les "NRJ Music Awards" - à leur plus bas historique le vendredi. TF1 préfère voir le verre à moitié plein en insistant dans sa communication sur les performances du divertissement musical, exceptionnellement animé par Camille Combal, sur les FRDA-50 et les cibles jeunes.Depuis l'arrivée de la Coupe du monde sur son antenne, TF1 signe, certes, de beaux scores dans la tranche 20h-22h grâce aux matches. Ils sont à nuancer avec les performances plus que modestes du reste de la grille. Les programmes encadrant les rencontres, par exemple, sont à la peine. Programmé à 19h15, "Le JT" de Gilles Bouleau réalise des scores comparables à ceux de "Demain nous appartient" - 2,75 millions de téléspectateurs (14,3%) le 21 novembre. Quant au "Mag de la Coupe du monde", diffusé chaque soir à 22h, et "Le Late avec Alain Chabat", programmé dans la foulée, ils plombent la moyenne de la chaîne avec des scores inférieurs à 10% de part d'audience.

France 2 (encore) plombée par les échecs de ses primes du mardi

Deuxième, France 2 se maintient à moins de cinq points de sa concurrente privée (4,6 points). Avec une part d'audience de 14,3% en novembre 2022, la chaîne publique perd néanmoins 0,6 point en un an. Comme en octobre, France 2 a multiplié les déceptions dans tous les genres en prime time le mardi. L'émission événementielle "Aux arbres citoyens", portée par Léa Salamé et Hugo Clément, et la nouveauté "Hier, aujourd'hui, demain", présentée par Laurent Ruquier, n'ont pas rencontré leur public. En prime toujours, "Envoyé spécial" est en délicatesse. Le jeudi 10 novembre, par exemple, Élise Lucet a pu compter seulement sur 1,49 million de personnes (7,7% du public).Les éditions quotidiennes d'information, présentées par Anne-Sophie Lapix et Laurent Delahousse, ont en revanche signé leur record en semaine comme le week-end. France 2 peut aussi compter sur ses valeurs sûres programmées le mercredi - à l'image de l'unitaire "Après le silence" le 16 novembre et le lancement de la saison 2 de la série "Les invisibles" le 23 novembre - et le vendredi avec "Tropiques criminels". Le succès du fond de grille - de "Chacun son tour" à "Affaire conclue" - " et de "N'oubliez pas les paroles !" en quotidienne dans la case de l'access ne se dément pas.Le sport, et notamment "L'Autumn Nation Series" du XV de France, a aussi porté la chaîne, les samedis 5 et 12 novembre en prime. Ces deux samedis là, France 2 a affiché une excellente part d'audience journée de 17,5%.

France 3 solide troisième

Troisième chaîne nationale, France 3 double M6 sur un an. La chaîne du service public, seule à progresser dans le top 3 sur un an, atteint 9,2% de part d'audience en novembre (+0,3 point sur un an). La Trois est confortée par ses soirées à succès du mardi et du samedi soir. Le 1er novembre, par exemple, 6,18 millions de fans, 27,8% du public, ont suivi les aventures du policier des montagnes, "Alex Hugo". Un véritable carton ! Le vendredi 18 novembre, le prime refermant dix-huit ans d'antenne de "Plus belle la vie", avait ému 2,80 millions de fans de "PBLV" (14,0% de l'ensemble du public et 12,6% des FRDA-50)."Cuisine ouverte", programme qui succède au feuilleton chaque jour à 20h20, plombe, en revanche, la moyenne de la chaîne. Le 21 novembre, pour sa première, Mory Sacko a ouvert l'appétit de 856.000 gourmands à peine, soit 3,6% du public. Un score minuscule par rapport à ceux de "Plus belle la vie"... Précisons toutefois qu'il s'agit de rediffusions. Les jeudis soirs de France 3 ont retrouvé des couleurs grâce à des téléfilms inédits les 10 et 17 novembre. Mais France 3 est sanctionnée dès lors que la chaîne use des rediffusions de séries diffusées ces derniers mois sur France 2. Preuve à l'appui avec les très faibles scores des "Aventures du jeune Voltaire" le 3 novembre et de "La garçonne" le 24 novembre...

M6 dévisse

M6, de son côté, prend l'eau en novembre. Avec une part d'audience de 8,3%, la chaîne premium du groupe de Nicolas de Tavernost se contracte d'un point par rapport à novembre 2021 (-0,2 point sur un mois) et enregistre la chute la plus importante toutes chaînes confondues. Privée de "L'amour est dans le pré", son vaisseau amiral, depuis le 14 novembre, M6 pâtit d'un fond de grille faiblard - qui l'a contrainte de procéder en catastrophe au retour des téléfilms de Noël l'après-midi en lieu et place de "Un jour, un doc" et "Incroyables transformations" - et essuyé d'importants revers en prime time, notamment le samedi.À titre d'exemple, la série "The Equalizer" a intéressé, en moyenne, à peine 943.000 personnes (4,8% du public et 5,9% des FRDA-50) le 26 novembre. Parmi les autres déconvenues, la saison 3 de "Lego Masters", pour la première fois programmée à l'automne et un jeudi, affiche un bilan à la baisse sur un an. L'émission présentée par Éric Antoine peut toutefois se targuer d'être leader sur la cible commerciale. Même constat pour "Objectif Top chef" : seuls 1,09 million de téléspectateurs (7,2% du public), se sont passionnés pour le concours présenté par Philippe Etchebest cette saison. Heureusement, pour M6, "La France a un incroyable talent" le mardi et "Le meilleur pâtissier" le mercredi réalisent des performances supérieures à la moyenne de la chaîne.

Dans le sillage de CNews, LCI se rapproche de BFMTV

France 5, 3,6% d'audience au compteur, est cinquième et en progression sur un an (+0,1 point). En journée, la chaîne du service public se distingue, comme toujours, avec ses locomotives "C dans l'air" et "C à vous". "C politique", de son côté, a signé un record de saison, avec 963.000 téléspectateurs le 27 novembre. À classer aussi dans la catégorie des succès du mois : le documentaire inédit "Qatar : Au pays des mille et une ruses", qui a éveillé, le 13 novembre, 1,14 million de téléspectateurs, soit 5,1% du public. En forme elle aussi, TMC progresse de 0,2 point en un an, à 3,4% de part d'audience. Portée par "Touche pas à mon poste !" et "Mongeville", côté séries, C8, comme Arte, franchissent, quant à elles, la barre des 3% de part d'audience ce mois-ci pour atteindre toutes deux 3,1% de PDA.Du côté des chaînes info, BFMTV reste leader mais sous les 3%, à 2,7% de part d'audience. Il est vrai que la grève de salariés de la chaîne a impacté plusieurs jours durant la diffusion de certains programmes. Des rediffusions ont ainsi remplacé certaines cases de direct, ce qui a pu affecter l'audience moyenne de la chaîne. Sur un an, l'effet est minime : BFMTV recule de 0,1 point. Mais sur un mois, la chaîne info est en repli d'un demi-point et se retrouve sous la pression de ses concurrentes. Si CNews est stable sur un an, à 2,1%, LCI continue sa "remontada". Comme en septembre, la chaîne info du groupe TF1 atteint 2,0% de part d'audience et égale son record historique. franceinfo:, elle, est stable, à 0,7% de part d'audience.À noter enfin que l'effet Coupe du monde n'est pas visible sur la chaîne L'équipe, stable sur un an à 1,5% de part d'audience.

Les audiences des chaînes en novembre 2022

Vos réactions doivent respecter nos CGU.