Audiences : Bilan mitigé pour la saison 2 de "Le Code" sur France 2

Audiences : Bilan mitigé pour la saison 2 de "Le Code" sur France 2Bande-annonce de la série "Le code" © Gilles Gustine/FTV/MAKING PROD

, publié le 19 janvier 2023

Mercredi 18 janvier 2023, France 2 diffusait les deux derniers épisodes de la deuxième saison de la fiction "Le Code".

"Le Code" n'est plus vraiment le bon. Depuis le 4 janvier 2023, France 2 programmait tous les mercredis soir la deuxième saison de sa fiction judiciaire portée par Daniel Njo Lobé et Naidra Ayad. Depuis décembre 2021, les téléspectateurs du service public peuvent découvrir l'histoire (fictive) du cabinet d'avocats Ayad, Toma et Vanhoven. Le parti pris de cette série imaginée par Lionel Olenga, Stéphane Drouet et Cécile Evenpar, les créateurs de la série policière "Chérif" : traiter du système judiciaire français de la façon la plus réaliste possible.

Des audiences en baisse par rapport à la saison 1

De retour pour six nouvelles histoires diffusées dès 21h10, la deuxième saison de la fiction n'a convaincu que 2,53 millions de téléspectateurs selon Médiamétrie, soit 13% du public âgé de quatre ans et plus. Sur les Femmes responsables des achats de moins de 50 ans (FRDA-50), cible non-prioritaire pour France 2, la part de marché de la série atteint un très faible 3%. Des scores en baisse (-450.000 curieux) comparés à ceux de la première saison de la série. Lot de consolation pour la chaîne publique : la série s'est classée en tête des audiences pendant deux semaines avant de céder du terrain à "The Resident" lors de son final.

A lire aussi : Audiences : Quel bilan pour la première saison de "Le code", la nouvelle série judiciaire de France 2 ?

En décembre 2021, les six premiers épisodes de la fiction judiciaire avait su capter une moyenne de 2,99 millions de curieux, ce qui représente une part de marché de 14,2% auprès de l'ensemble du public selon Médiamétrie

Pour l'heure, France Télévisions n'a pas encore communiqué sur une potentielle saison 3 de la série.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.