Arlette Chabot évoque ses complexes physiques : "Je ne suis pas belle"

Arlette Chabot évoque ses complexes physiques : "Je ne suis pas belle"
Arlette Chabot lors du dîner de gala pour l'association Autistes sans Frontières à l'hôtel Marcel Dassault à Paris, le 2 juin 2016.

Invitée dans l'émission Chez Jordan le samedi 2 avril 2022, Arlette Chabot a fait quelques confidences inattendues. En effet, en plus d'évoquer son actualité, la journaliste est revenue sur ses nombreux complexes physiques qui l'ont toujours empêché de se sentir "belle".

La célébrité ne fait pas tout... Malgré sa longue et riche carrière, Arlette Chabot ne s'est jamais vraiment bien sentie dans sa peau. Interrogée par Jordan de Luxe le 2 avril dernier, la journaliste de 70 ans s'est confiée sur ses quelques complexes physiques alors que l'animateur abordait justement le thème de l'aplomb et de la confiance en soi. Une qualité que l'animatrice assure ne pas avoir. "Je n'ai pas d'aplomb, moi. J'ai le trac depuis que je fais ce métier. Avant de faire une émission, j'ai toujours la même angoisse et je sors du studio en me disant : 'T'as pas été terrible aujourd'hui'", a-t-elle expliqué.

"Il faut savoir vous assumer et passer à autre chose"

Ce manque de confiance, Arlette Chabot le tient surtout de ses nombreux complexes. Pas tendre envers elle-même, la journaliste n'hésite pas à se dévaloriser. "Vous savez, il y a un truc très bien : moi, je ne suis pas belle. Mais maintenant que je vieillis, ce n'est pas grave", a-t-elle lancé sans prévenir avant d'évoquer sa tendre jeunesse. "Quand j'étais jeune, je n'appartenais pas à la partie de la catégorie des filles qui sont jugées belles. Donc, quand vous êtes très jeune, c'est embêtant. Mais maintenant, ça va. Et je me suis dit en vieillissant que tout le monde vieillit. Donc les belles sont moins belles. Si vous n'êtes pas terrible très jeune, quand vous vieillissez, vous vous en tirez pas trop mal", a-t-elle ajouté. Aujourd'hui, elle est cependant passé à autre chose et se dit moins complexée : "Il faut savoir vous assumer et passer à autre chose. C'est pas grave."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.