Anne-Sophie Lapix : pourquoi elle se force à moins sourire à l'antenne

Anne-Sophie Lapix : pourquoi elle se force à moins sourire à l'antenne
Anne-Sophie Lapix au photocall de la conférence de presse de France 2 au théâtre Marigny à Paris, le 18 juin 2019.

Dans un entretien à Satellifax, repris par Télé-Loisirs le 12 juillet 2021, Anne-Sophie Lapix est revenue sur les critiques qu'elle reçoit en raison de son sourire, parfois interprété comme étant ironique.

Si de nombreux téléspectateurs apprécient le sourire d'Anne-Sophie Lapix, d'autres y voient une certaine moquerie. Interrogée par Satellifax, l'ancienne animatrice de C à vous devenue présentatrice de JT a ainsi déclaré : "Je me souviens quand je présentais les interviews à Dimanche+, certains estimaient que ma marque de fabrique était de poser des questions vaches avec le sourire et ils semblaient l'apprécier."

"J'ai essuyé beaucoup de critiques"

Depuis qu'elle a pris la tête du journal télévisé de France 2, la journaliste tente de moins sourire, surtout lorsqu'elle réalise des interviews politiques. "Tout sourire dans une interview politique peut être interprété comme de la moquerie, un manque de respect", a-t-elle expliqué. Et d'ajouter : "J'ai essuyé beaucoup de critiques après une interview de Jean Castex. Sur le plateau, cela s'est pourtant super bien passé. Nous avons échangé deux mots sur le Pays basque, où nous avons des attaches. Je n'ai pas le sentiment qu'il se soit senti agressé."

"Pour l'interview du président de la République avec Gilles Bouleau cet automne, je me forçais à ne pas sourire, à prendre une tête de mater dolorosa. De même, je prends soin désormais de retirer toute ironie dans mes question", a encore poursuivi Anne-Sophie Lapix. Néanmoins, le naturel revient souvent au galop : "Sourire, cela fait partie de mon éducation, c'est une politesse. Il ne faut pas devenir quelqu'un d'autre que soi-même."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.