Affaire conclue : Pierre-Jean Chalençon balance sur ses conditions de travail

Affaire conclue : Pierre-Jean Chalençon balance sur ses conditions de travail
Pierre-Jean Chalençon lors d'une soirée de Starmag.com à Paris, le 3 mars 2020.

Le 14 mars 2022, Pierre-Jean Chalençon était l'invité de l'émission Show Buzz sur Sudinfo. Il est alors revenu sur sa participation à l'émission Affaire conclue et a dénoncé les mauvaises conditions de travail des acheteurs.

Plus d'un an et demi après son éviction d'Affaire conclue sur France 2, Pierre-Jean Chalençon continue d'évoquer cette expérience professionnelle dans les médias, et pas de la façon la plus positive qui soit. Le 14 mars, auprès du média belge Sudinfo, il a été interrogé sur un tweet dans lequel il avait déclaré que les acheteurs du programme étaient "traités comme des chiens dans l'émission". Le collectionneur d'objets napoléoniens, qui traverse actuellement des problèmes financiers, a alors répondu qu'il s'agissait d'une "boutade", mais "quand même un peu la vérité".

"Nos loges, c'était où Sophie Davant allait aux toilettes"

Pierre-Jean Chalençon a ensuite expliqué que l'animatrice Sophie Davant était bien plus privilégiée que lui et les autres acheteurs de l'émission. "Sophie Davant, elle, se permettait d'arriver en moto taxi. Nous, on nous avait refusé ça au bout d'un an, soi-disant parce que ça coûtait trop cher. Surtout, il faut le dire, on n'avait même pas une loge, nous les acheteurs !", a-t-il dénoncé avant de détailler : "Nos loges, c'était où Sophie Davant allait aux toilettes. On avait un petit frigo avec des souris et des rats. On ne pouvait pas se reposer, si ce n'est dans le décor. Avec les scores d'audience qu'on faisait au bout d'un an ou deux, quand même... C'est pour ça que j'ai dit qu'on était un peu traité comme de la merde."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.