Coluche, un clown éternel en 10 sketchs

  • info
  • photos
Trente-cinq ans après son décès brutal à moto, survenu le 19 juin 1986 à Opio, Coluche donne toujours à s'esclaffer ou à réfléchir avec ses sketchs acides d'une grande contemporanéité. Pour l'anniversaire de sa mort, retour sur dix de ses numéros ! "C'est l'histoire d'un mec..." ou plutôt d'une légende du rire.
Chargement en cours
"Moi ça va" (1977)
"Moi ça va" (1977)
Le mot argot "beauf" est personnifié par Coluche dans son sketch "Moi ça va". L'humoriste campe un homme franchement étroit d'esprit et extrêmement ronchon, un stéréotype qu'il n'est pas rare de croiser dans sa vie et c'est peut-être bien pour ça que ce numéro fonctionne si bien ! Un florilège de répliques ne manque pas de faire sourire : "Les autres, je ne sais pas, mais moi ça va. Les autres, je ne sais pas, mais je m'en fous !", "Deuxièmement, je suis allé en vacances en Belgique et en Suisse... On n'est pas plus cons que certains ! C'est tout. Je ne citerai pas de nom", "Je suis pas raciste, j'ai des disques de Sidney Bechet"... Archive non datée parue pour la rétrospective de sa mort en 1986.
5/10
Elodie Falco, Jellyfish France

Vos réactions doivent respecter nos CGU.