Tour de France : maillot vert, jaune, à pois... Zoom sur leur signification

Chargement en cours
Le maillot blanc à pois rouges est celui du meilleur grimpeur de l'épreuve du Tour de France.
Le maillot blanc à pois rouges est celui du meilleur grimpeur de l'épreuve du Tour de France.
1/2
© Adobe Stock, AUFORT Jérome

Déjà plus d'un siècle que le Tour de France est l'occasion pour les nombreux coureurs cyclistes de se surpasser. Car la boucle est longue et les épreuves, difficiles. Parmi les participants, seuls quelques-uns se démarquent, notamment à travers la couleur de leur maillot. Cap sur la signification de ces tenues bien particulières !

Pourquoi le maillot emblématique du Tour est-il jaune ?

Le maillot jaune désigne le leader du classement, c'est le plus convoité par les coureurs cyclistes. En effet, il récompense le meilleur coureur du Tour au classement général. Mais savez-vous pourquoi il est jaune ? Lorsque le Tour de France à vélo a été créé, il n'existait pas encore. Le maillot jaune est apparu en 1919 sur décision du directeur de l'époque et créateur du Tour, Henri Desgranges, en référence à la couleur des pages du quotidien sportif L'Auto (ancêtre de L'Équipe). Il était également directeur de ce journal !

Des maillots jaunes célèbres : Jacques Anquetil, Bernard Hinault, Eddy Merckx et Miguel Indurain.

Quelle est l'histoire du maillot blanc à pois rouges ?

Ce maillot bien distinct des autres est celui du meilleur grimpeur de l'épreuve de la Grande Boucle. Cette tenue a été créée en 1975 seulement. Les années précédentes, le meilleur grimpeur se distinguait par un maillot comportant simplement une pastille rouge. Mais l'histoire ne s'arrête pas là ! Le maillot à pois est d'abord né à la demande de la marque Poulain, commanditaire de ce classement et désireuse de mieux le discerner dans le peloton. Le codirecteur du Tour, Félix Lévitan, a tranché pour une tunique blanche à pois rouges en hommage à un cycliste d'avant-guerre, spécialiste de la piste, Henri Lemoine, alors surnommé "P'tit pois" en raison de sa tenue !

Des maillots à pois célèbres : Richard Virenque, Federico Bahamontes, Lucien Van Impe.

Pourquoi le maillot vert est-il vert ?

Si le Tour de France a été créé en 1919, ce n'est qu'en 1953 qu'apparaît le maillot vert. Savez-vous qu'il est remis au meilleur sprinteur du peloton ? Autrement dit, il récompense le cycliste qui a accumulé le maximum de points dans les sprints intermédiaires. La tenue doit sa couleur verte au premier sponsor de ce maillot, une enseigne de confection de vêtements sur-mesure nommée "À la Belle Jardinière". La marque communiquait régulièrement en utilisant la couleur verte ! Si le maillot a temporairement changé de couleur avec un autre sponsor en 1968, il a rapidement repris le traditionnel vert l'année suivante.

Des maillots verts célèbres : Erik Zabel, Peter Sagan, Sean Kelly, Eddy Merckx.

Qu'en est-il du maillot blanc ?

Le maillot blanc est l'avant-dernier né des maillots qui récompensent les coureurs du Tour de France. Il est attribué depuis 1968, d'abord au leader du classement du combiné qui réunissait les classements au temps, par points et de la montagne. En 1975, le maillot blanc change de symbolique et récompense le leader du classement des jeunes de moins de 25 ans. Une façon de mettre en avant la jeunesse, mais aussi l'avenir du Tour de France !

Des maillots blancs célèbres : Laurent Fignon, Jan Ullrich, Alberto Contador, Benoît Salmon et Pierre Rolland.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.