Salon de l'Agriculture : 5 faits qui ont marqué les précédentes éditions

Chargement en cours
C'est en 1964 que le salon ouvre ses portes pour la première fois.
 Le Salon international de l'Agriculture au Parc des Expositions de la Porte de Versailles à Paris, le 26 février 2020.
C'est en 1964 que le salon ouvre ses portes pour la première fois. Le Salon international de l'Agriculture au Parc des Expositions de la Porte de Versailles à Paris, le 26 février 2020.
1/2
© Sipa, Nicolas Messyasz

Véritable vitrine pour le monde agricole, le Salon de l'Agriculture a lieu chaque année au Parc des expositions de la porte de Versailles. Cette fois-ci, le rendez-vous est donné du 26 février au 2 mars 2022. Vieux de 58 ans, cet événement a su traverser les âges et impacter les esprits. Pour en découvrir un peu plus sur l'histoire du salon, voici 5 faits qui ont marqué les précédentes éditions.

Les premiers pas du salon

C'est en 1964 que le Salon de l'Agriculture voit officiellement le jour, sous la direction du ministère de l'Agriculture de l'époque, Edgard Pisani. C'est lui qui donne sa dimension internationale à l'événement et en fait un rendez-vous incontournable. À ce moment-là, le salon n'est d'ailleurs que le simple prolongement d'une tradition qui dure depuis 1870 : celle du concours général agricole, qui juge les animaux de boucherie et permet aux visiteurs d'admirer les vaches, taureaux et moutons.

À son ouverture en mars 1964, le Salon International de l'Agriculture connaît un succès fulgurant. Il accueille, en moins d'une semaine, pas moins de 300 000 curieux. Une renommée qui lui permet de se produire de nouveau les années suivantes, au point de devenir une véritable institution. Le succès n'a d'ailleurs jamais quitté le salon et a même atteint son paroxysme en 2014, où il a connu son record de fréquentation.

Les engins agricoles sont séparés du reste du salon

En 1992, c'est la séparation : pour la première fois, les machines agricoles ne sont plus exposées au même endroit que le salon agricole. Ces dernières sont envoyées au Parc des Expositions de Villepinte et créent alors le Salon international du machinisme agricole (SIMA), qui a désormais lieu une fois tous les deux ans en même temps que le Salon de l'Agriculture. À la différence de ce dernier, le SIMA est aujourd'hui réservé aux professionnels, aux acheteurs de machines agricoles. Il sert également de rendez-vous pour toutes les personnes qui cherchent à connaître les dernières tendances du milieu.

La grippe aviaire frappe durement

En 2006, c'est un véritable coup dur tant pour le salon que les éleveurs qui s'y rendent chaque année. Alors que la volaille représente habituellement la majorité des bêtes présentes sur le salon (entre 600 000 et 700 000), aucun éleveur ne peut les ramener cette année-là. L'ensemble des espèces, quelles qu'elles soient (poules, canards, pintades, faisans...) sont interdites de présence. La raison : un plan du gouvernement pour lutter contre la grippe aviaire qui fait des ravages dans les élevages et oblige certains à se confiner. Un virus qui inquiète la population, qui se rend peu au salon cette année-là et fait plonger la fréquentation de 20%.

Le président Nicolas Sarkozy fait polémique

Au fil du temps, le salon est devenu un passage obligatoire pour l'ensemble des personnalités publiques et plus particulièrement politiques. Il est donc normal, le 24 février 2008, de voir défiler dans les allées le Président de l'époque, Nicolas Sarkozy. Alors qu'un visiteur refuse de lui serrer la main, ce dernier lâche une phrase polémique qui marquera les esprits pendant longtemps : "Casse-toi, pauvre con." L'instant est filmé puis diffusé sur le site du journal Le Parisien, avant de faire fureur sur Internet.

L'événement est annulé pour la première fois depuis longtemps

En 2021, c'est un événement historique qui se produit : en raison de la forte circulation du Covid-19 et du risque de propagation dans un lieu clos, l'événement est annulé. Un an plus tôt, pour la même raison, le salon avait fermé ses portes plus tôt que d'habitude. Pour pallier ce coup dur, différents événements sont tout de même maintenus à l'époque en dehors du salon.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.