Saint-Nicolas : quelle est cette fête qui précède Noël ?

Saint-Nicolas : quelle est cette fête qui précède Noël ?
Il est important de bien différencier Saint-Nicolas du Père Noël.

Il a la même barbe blanche que le Père Noël et vous n'avez jamais trop compris qui était exactement Saint Nicolas mis en scène lors de sa fête éponyme ? Considéré comme l'ange gardien des enfants, voici les origines et l'histoire de cet homme que l'on célèbre chaque année le 6 décembre.

Contrairement au Père Noël qui sort de l'imaginaire, Saint Nicolas est un homme ayant véritablement existé. Évêque de la cité antique de Myre, Nicolas de Myre (devenu Saint Nicolas) vécut au IIIe siècle en Asie mineure, dans la région de l'Anatolie, devenue la Turquie.

Selon la légende, il aurait ressuscité trois jeunes filles tuées par un boucher et aurait ensuite déposé un cadeau sur le bord de leur fenêtre. C'est ainsi que serait née la tradition d'offrir un cadeau le 25 décembre.

Saint Nicolas était un homme d'une grande bonté, qui aurait consacré sa vie à venir en aide aux plus démunis. Issu d'une famille de riches commerçants emportés par la peste, il aurait redistribué son héritage à ceux dans le besoin. Lors de ses voyages sur le dos d'un âne ou d'un cheval selon les traditions, il a porté secours à des matelots, a soutenu des commerçants, des soldats et fut un grand protecteur pour les enfants.

Pourquoi fête-t-on la Saint-Nicolas le 6 décembre ?

Bien qu'un homme exemplaire, Nicolas de Myre a été persécuté et torturé par l'Empire romain en 343, un 6 décembre. Ce jour est donc devenu un moment de célébration pour rendre honneur à tous ses exploits. En effet, c'est après sa mort que de nombreux miracles qui se produisaient lui ont été attribués. Canonisé, il devient le Saint patron des enfants, mais aussi des prisonniers, des navigateurs et s'est même révélé en véritable cupidon pour les célibataires.

Une figure sacrée qui sera protégée par des marchands italiens. Ces derniers ont décidé vers l'an 1087, lors des invasions, de transporter ses répliques pour les protéger à Bari, ville des Pouilles, dans le sud de l'Italie où il y est grandement admiré. Des répliques rendues à la Turquie en 2016.

Où et comment est fêté la Saint-Nicolas ?

Comme expliqué précédemment, Saint Nicolas a souvent été comparé au Père Noël, mais il est important de comprendre qu'ils sont deux hommes bien distincts avec pour seul point commun leur barbe et la couleur rouge de leurs vêtements.

Tous les 6 décembre, Saint Nicolas est mis en scène dans de nombreux pays. Il est représenté avec sa grande barbe blanche, sa mitre, un long manteau rouge et tient une crosse. Il défile dans les rues, assis sur un char ou bien sur un âne (ou un cheval au Pays-Bas) aux côtés de son double maléfique le Père Fouettard.

En ce jour de fête, il apporte des petits cadeaux et des friandises aux enfants. Le plus souvent, il dépose des mandarines, des fruits secs, des chocolats et du pain d'épices. Quant à lui, il n'oublie pas de boire son petit verre de lait laissé sur le bord des fenêtres des maisons à son intention et les nombreux petits présents en guise de remerciement.

Si la Saint-Nicolas se fait plus discrète que Noël, il faut savoir qu'elle persiste encore aux Pays-Bas, en Belgique, au Luxembourg, au nord et au nord-est de la France : en Alsace où elle est fortement ancrée, mais aussi en Lorraine dont Saint Nicolas est le saint patron. Il est également mis à l'honneur en Allemagne, en Autriche, en Croatie, en Hongrie, en Pologne, en République tchèque, en Roumanie, au Royaume-Uni, en Slovaquie ou encore en Suisse.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.