Quelle est l'origine de la fête des voisins ?

Chargement en cours
Chaque année, 9 millions de Français participent à la fête des voisins.
Chaque année, 9 millions de Français participent à la fête des voisins.
1/2
© Adobe Stock, chika_milan

Le 20 mai prochain aura lieu la 23e fête des voisins ! Ce célèbre rendez-vous faisant la part belle à la convivialité et à l'échange séduit ô combien les Français. Lumière sur son origine.

Qu'est-ce que la fête des voisins ?

Depuis le 1er juin 1999, date à laquelle il a été inauguré, ce rendez-vous made in France fait parler de lui. La fête des voisins, aussi appelée "Immeubles en fêtes", est un événement qui permet à des voisins de se réunir chaque année au mois de mai, dans le hall, la cour, le jardin ou à proximité de leurs logements. Au programme ? Échanges, partages et chaleureuses présentations autour d'apéritifs et autres repas imaginés par les convives. Et force est de constater que cette fête rencontre beaucoup de succès. En effet, après plus de 20 ans d'existence, elle peut se targuer de comptabiliser environ 9 millions de participants chaque année dans toute la France. Mieux encore, elle a réussi l'exploit de s'exporter et de réunir pas moins de 30 millions de personnes à travers le monde, dans une cinquantaine de pays.

Fête des voisins : pourquoi et par qui a-t-elle été inventée ?

C'est dans la tête d'un Parisien, Atanase Périfan alors fondateur de l'association Paris d'Amis en 1990, qu'a germé cette idée de "Fête des voisins". Le point de départ ? Une funeste découverte comme il l'explique dans les colonnes du Parisien : "J'avais découvert une de mes voisines âgées qui était morte depuis quatre mois dans son appartement. C'était un vrai choc de se dire ce qui se cache derrière l'épaisseur des murs de nos maisons, de nos immeubles, avec des détresses que l'on ne voit pas. Je me suis dit : 'Il faut trouver un prétexte, un moyen pour aller voir ce qu'il se passe.'" Depuis, cet habitant a mené à bien son projet puisque dès 2000, soutenu par l'Association des maires de France ainsi que plusieurs bailleurs sociaux, l'initiative a pu voir le jour et se développer dans toute la France. Le but de ce rendez-vous ? Favoriser la création de liens entre les habitants et lutter contre l'individualisme dans les grandes villes et l'isolement en plaçant la convivialité et le partage au centre de cette réunion festive. Une belle occasion de briser la glace et d'apprendre à connaître ceux qui vivent à proximité donc.

Fête des voisins : de joyeuses conséquences

Si cette fête rencontre un certain succès, c'est peut-être parce que les résultats escomptés par son instigateur sont au rendez-vous. En effet, selon une enquête réalisée par le site Budget Maison, 59% des Français déclarent avoir créé une véritable relation amicale avec leurs voisins et 20% avouent avoir déjà eu une relation affective. Enfin, 5% ont formé un couple. Atanase Périfan parle même de "mariages en pagailles et de rencontres amoureuses dans les immeubles et lotissements". Mais au-delà de l'amour, c'est une vraie entraide qui serait née : "Un chômeur a retrouvé du travail grâce à un voisin. Une mère de famille, célibataire, qui élève seule son enfant handicapé. Personne ne le savait et aujourd'hui, deux ou trois mamans l'aident." De quoi donner envie de célébrer cette fête des années durant.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.