Petite histoire des éventails : de quand datent-ils et d'où viennent-t-ils ?

Petite histoire des éventails : de quand datent-ils et d'où viennent-t-ils ?
Les mouvements d'éventail ont différentes significations.

Que ce soit pour se rafraîchir ou pour ajouter une touche d'élégance à sa tenue, l'éventail est particulièrement apprécié. Mais quel est donc son histoire ? On vous dit tout.

Les origines

De toute évidence, l'éventail n'est pas tout jeune ! Employé depuis la nuit des temps, son histoire remonte jusqu'à l'antiquité. En Grèce, il était appelé "ripis" et fabriqué à partir d'une feuille de myrte, d'acacia ou de lotus. Sa maturité est également associée à l'Égypte ancienne : un modèle faisant appel aux plumes ou aux feuilles végétales a même été retrouvé dans la tombe de Toutânkhamon. Au Moyen Âge, l'objet est désigné par le terme "esmouchoir". Sa composition ? Un long manche et des fils de crin. Bien sûr, la Chine sort du lot concernant cet instrument aussi pratique qu'esthétique. D'ailleurs, c'est aux Chinois que l'on doit l'éventail dit "brisé" (dépliable), en opposition au précédent modèle appelé "écran" (fixe).

En Extrême-Orient, cet objet occupe bel et bien une place privilégiée. D'ailleurs, il est souvent mis en scène à travers les oeuvres de moult peintres japonais ou chinois, tel un emblème de l'art de vivre et de la culture du pays. Toutefois, l'Europe n'est pas en reste. C'est au XVIe siècle que les Portugais, revenus du Japon, popularisent l'éventail sur le continent.

Du côté des Français

L'éventail est très rapidement adopté par les Européens, et plus précisément les membres de la noblesse l'employant tel un symbole de raffinement. Ainsi, de grandes figures l'arborent fièrement, à l'image de Catherine de Médicis ou de Marie de Médicis du côté des Françaises. Puis, c'est finalement au XVIIIe siècle que l'éventail connaîtra réellement son âge d'or en se répandant au sein de la société. Véritable objet de mode apprécié presque exclusivement par les femmes, il est orné de différentes façons, devenant concrètement un joyau d'art. De plus, la gestuelle et la manipulation de l'objet prennent de l'importance : selon les statuts, il n'est pas pris en main de la même manière. Notez également que certains gestes ont des significations arrêtées.

Les significations

Bien que cette époque soit aujourd'hui lointaine, le langage de l'éventail existe réellement. Certes, vous aurez aujourd'hui du mal à communiquer en adoptant les mouvements en question, mais rien ne vous empêche de nourrir votre culture ! Ainsi, sachez que bailler derrière l'éventail signifie que vous vous ennuyez. Un éventail fermé dans la main droite, lui, souligne que vous cherchez un fiancé. S'il est à moitié ouvert et posé sur vos lèvres, c'est que vous invitez votre interlocuteur à vous embrasser. Dans la même lignée, sur votre éventail est placé près de votre poitrine, cela veut dire que l'on vient de gagner votre coeur. En revanche, les mains jointes resserrant l'éventail indiquent qu'il faut vous oublier ! Et les significations sont encore nombreuses...

Très clairement, cette gestuelle ingénieuse serait la bienvenue dans le cadre contemporain. Plus besoin de prendre son courage à deux mains pour poser des mots sur ses sentiments : quelques battements d'éventail et le message est passé !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.