Journées européennes du patrimoine : comment sont-elles nées ?

Chargement en cours
Les JEP permettent de (re)dévouvrir des monuments du patrimoine historique et culturel français.
Les JEP permettent de (re)dévouvrir des monuments du patrimoine historique et culturel français.
1/2
© Adobe Stock, adisa

Les 17 et 18 septembre 2022 auront lieu les Journées européennes du patrimoine. Un événement qui revient chaque année et qui permet de (re)découvrir des monuments et édifices institutionnels et culturels. Tout de suite, on vous en dit plus sur les origines de cette initiative.

Une initiative française impulsée par Jack Lang

Visiter le domaine de Chambord, découvrir les coulisses de Radio France ou de l'Opéra de Metz, ou encore faire un tour à Matignon ou dans le Palais de l'Elysée, tout cela est possible grâce aux Journées européennes du patrimoine. Un événement bien implanté dans la vie culturelle des Français, puisque les JEP fêteront cette année leur 39e édition.

En effet, pour comprendre leur origine, il faut alors remonter à l'année 1984. C'est cette année-là, sous l'impulsion de Jack Lang, alors ministre de la culture de François Mitterrand, que naît la première édition de ce qui allait devenir les Journées européennes du patrimoine. Pensé comme une opportunité d'ouvrir des lieux ordinairement peu accessibles au grand public, soit gratuitement, soit à des tarifs préférentiels, l'événement fut d'abord nommé "Journée portes ouvertes dans les monuments historiques" et se déroulait au départ sur une seule journée, durant le troisième week-end de septembre.

Un événement international

Vous ne le saviez peut-être pas mais, comme leur nom l'indique, les Journées européennes du patrimoines ont beau être une initiative made in France, elles prennent en réalité place dans plusieurs pays. En effet, dès 1985 et après un vif succès en France, les Pays-Bas, le Royaume-Uni ou encore la Suède emboîtent rapidement le pas de l'Hexagone avec des initiatives similaires. Une dimension internationale officialisée en 1991 par le Conseil de l'Europe qui institue alors officiellement les "Journées européennes du patrimoine". Aujourd'hui, ce sont près de cinquante pays qui participent à l'opération.

8 millions de visiteurs en France en 2021

Aujourd'hui la popularité grandissante des JEP n'est plus à démontrer avec près de 8 millions de visiteurs en 2021 en France, selon les données du site vie-publique.fr ; une belle fréquentation étant donné l'impact et les restrictions liées au COVID. Chaque année, c'est un nombre croissant de lieux qui ouvrent leurs portes au public. Ainsi, l'année dernière, l'événement recensait près de 15000 sites participants, dont 2500 ouverts pour la première fois ou de manière exceptionnelle. Parmi eux, on retrouve notamment des châteaux et monuments emblématiques nationaux, des lieux du patrimoine rural, des jardins, des édifices religieux ou encore des sites industriels. Il est également à noter que chaque édition s'articule autour d'un thème, mis en avant et partagé par tous les pays participants. Après "le patrimoine pour tous" en 2021, cette année 2022 sera quant à elle consacrée à un sujet inscrit dans l'air du temps : "le patrimoine durable".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.