Journée internationale de la paix : quelle est son origine ?

Journée internationale de la paix : quelle est son origine ?
La Journée internationale de la paix est lancée chaque année au siège des Nations unis, à New York.

Chaque année, le 21 septembre marque la date de la Journée internationale de la paix. Parfois confondue avec la Journée mondiale de la paix, son origine est pourtant tout autre. Pour clarifier les choses en cette date symbolique, on vous dit tout sur cette fête civile.

Quelle est la genèse de cette journée ?

La Journée mondiale de la paix est célébrée chaque année le 1er janvier. Cette fête religieuse a été créée en 1968, à l'initiative de l'Église catholique et en l'honneur de la paix dans le monde. Ainsi, elle doit être dissociée de la Journée internationale de la paix, qui, elle, est une fête civile. Née en 1981, elle a aujourd'hui lieu tous les 21 septembre en faveur de la paix entre les nations. Contrairement à la Journée mondiale, la Journée internationale de la paix a été instituée par l'Assemblée générale des Nations Unies. Il est donc question d'enjeux politiques et non religieux.

L'objectif est de renforcer les idéaux de paix entre tous les peuples en passant par l'absence de guerre. Elle prend alors forme par l'invitation au cessez-le-feu et à la non-violence dans les zones de combat, ou plus globalement l'atténuement des hostilités à l'échelle mondiale.

Comment est-elle célébrée ?

En 2002, la date du 21 septembre a été arrêtée. Auparavant, la fête était fixée trois mardis après l'Assemblée générale des Nations Unies. En 2001, le 11 septembre était tristement la date à laquelle était tombée la Journée internationale de la paix annuelle. Des traditions fixes se sont donc établies depuis.

La célébration débute par une cérémonie au siège des Nations unies à New York. La cloche de la paix, offerte par le peuple japonais, retentit devant le bâtiment. Véritable symbole des Nations unies, elle porte l'inscription solennelle "Longue vie à la paix dans le monde".

En outre, divers événements sont organisés partout dans le monde autour du thème annuellement choisi. Il peut s'agir d'activités éducatives comme de concerts. Dernièrement, les thèmes ont régulièrement été centrés sur le climat comme en 2019 : "Action climatique et action pour la paix" ou encore "Objectifs de développement durable, composantes de la paix" en 2016.

Quelles particularités cette année ?

Dans cette même lignée, le thème choisi en 2021 est : "Se relever, pour un monde plus équitable et durable". Deux thématiques se distinguent ici : une sociale et une environnementale. Les deux ont vivement été bousculées par le Covid-19. En effet, la pandémie mondiale a remis sur le devant de la scène la fragilité de l'humanité, particulièrement dans un monde bousculé par une crise écologique. De plus, les inégalités et les conflits sociaux ont concrètement accru avec ce contexte difficile.

L'édition 2021 est donc axée sur une quête d'un monde plus pacifique et plus équitable, en ciblant le virus comme un ennemi commun passant outre les croyances, les origines ou les milieux sociaux. Le site des Nations Unies lance ainsi cette invitation : "Célébrez la paix en luttant contre les actes de haine, y compris ceux en ligne, et en répandant la compassion, la gentillesse et l'espoir, afin de combattre cette pandémie et de guérir, ensemble."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.