Famille recomposée : comment faire en sorte que ça fonctionne ?

Chargement en cours
Chacun doit parvenir à trouver ses marques et sa place dans une famille recomposée.
Chacun doit parvenir à trouver ses marques et sa place dans une famille recomposée.
2/2
© Adobe Stock, deagreez

Tous les couples ne sont pas éternels et nombreuses séparations amènent à la construction de familles recomposées. Cette nouvelle configuration d'un foyer n'est pas facile pour tous les membres de la tribu. Voici quelques astuces pour que ce modèle familial fonctionne !

Ne pas précipiter les choses : il faut prendre son temps

La famille recomposée est un chamboulement dans une vie. Nouvel environnement, nouvelles personnes avec qui apprendre à cohabiter au quotidien...Un temps d'adaptation paraît nécessaire à cette nouvelle vie. Pour le couple comme les enfants, cela est le sujet de nombreux questionnements. Comment imposer son style parental ? Comment s'engager auprès de la progéniture de son conjoint sans mettre de côté la sienne ? Et comment accepter ce beau-père ou cette belle-mère sans s'imaginer trahir le parent absent ? Pour répondre à ces interrogations et trouver plus facilement une harmonie sous le même toit, il est fortement conseillé de ne pas précipiter les choses.

Les présentations doivent être faites après avoir pris son temps et s'être assuré que c'est profondément la meilleure chose pour soi-même, sa moitié et les petits. Nombreux sont les psychologues qui, par exemple, recommandent de ne pas introduire un compagnon/une compagne dans le courant de l'année qui suit la rupture familiale. Les choses doivent se mettre en place étape par étape pour ne pas bousculer les enfants. Lorsque que le couple est convaincu de vouloir vivre ensemble, ces derniers doivent être mis au courant graduellement puis se positionner sur leur volonté (ou non) de suivre cette intégration.

Conjoint(e) : prendre ses responsabilités sans se substituer au véritable parent

Chacun doit parvenir à trouver ses marques et sa place dans une famille recomposée. Pour le compagnon/la compagne, il s'agit là de remplir son rôle éducatif et de savoir se faire respecter. Il/elle n'est ni un nouvel ami pour l'enfant, ni son égal, mais cet investissement ne doit pas dépasser certaines limites. Ce n'est pas parce que cette personne arrive dans un foyer que cela lui donne obligatoirement une position autoritaire. Si on ne choisit pas sa famille, on n'a bien qu'une seule mère et qu'un seul père de sang. En fonction des liens naturellement tissés, l'enfant décidera ou non d'afficher d'éventuelles complicité et affection. Il est essentiel, par exemple, de ne pas demander à un jeune d'être appelé "papa" ou "maman".

Instaurer un environnement familial sain

L'emménagement dans un nouveau lieu est la matérialisation de la recomposition familiale. Pour que ce moment crucial réussisse à chacun, il est important que le couple expose clairement les valeurs primordiales pour eux, les règles de vie qui devront être respectées et les actions des membres de la tribu. Les enfants ont aussi leur mot à dire ! Sont-ils d'accord pour partager leur chambre avec un autre chérubin ? Veulent-ils un espace individuel ? Ils ne doivent pas être contraints. Ils prendront leur décision en fonction de leurs affinités et leur besoin d'intimité. Il ne faut pas rendre la cohabitation plus difficile, elle est déjà un immense défi pour tous !

Communiquer entre membres de la famille

Sortant du cadre "traditionnel", ce modèle familial peut entraîner une surcharge mentale et émotionnelle intense. Pour veiller à l'épanouissement de chacun, le maître-mot est le même que pour toute relation familiale, amoureuse ou professionnelle : la communication. Selon la thérapeute conjugale et familiale Suzanne Michaud, interrogée par la Clinique de Psychologie du Québec, l'interaction serait la base du succès d'une famille recomposée. Elle ajoute : "Ma dernière recommandation est de prendre du temps seul avec ses propres enfants. Ces moments de qualité sont bénéfiques pour la famille recomposée, puisqu'une fois rassuré sur sa place et sa valeur, l'enfant sera beaucoup plus ouvert à renforcer ses liens avec les autres membres de la famille recomposée."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.