Elizabeth II : les grandes dates de son règne

Chargement en cours
La reine Elizabeth II d'Angleterre rencontre les ambassadeurs en visio conférence, elle est au château de Windsor alors qu'ils sont reçus à Buckingham à Londres, le 4 décembre 2020.
La reine Elizabeth II d'Angleterre rencontre les ambassadeurs en visio conférence, elle est au château de Windsor alors qu'ils sont reçus à Buckingham à Londres, le 4 décembre 2020.
2/2
© BestImage, Agence

"Lilibeth" pour ses proches, Elizabeth II pour son peuple... peu importe, elle reste championne de longévité sur le trône. Voici les dates clés de la reine d'Angleterre qui soufflera ses 95 bougies le 21 avril 2021.

Surnommée joliment par ses proches, "Lilibeth", Elizabeth Alexandra Mary voit le jour le 21 avril 1926, au domicile londonien du duc et de la duchesse d'York, les futurs roi George VI et reine Elizabeth. Dix ans plus tard, le 11 décembre 1936, son père accède au trône, après l'abdication de son frère Edward VIII. Elle devient au même moment jeune héritière de la couronne. Le 20 novembre 1947, elle épouse l'homme dont elle est amoureuse depuis l'adolescence : Philip de Grèce. La cérémonie se tient à l'abbaye de Westminster, juste après la guerre. Selon une petite anecdote, la reine aurait accumulé les coupons de tissus rationnés pour sa robe de mariée. De cette union quatre enfants voient le jour : Charles en 1948, héritier du trône, Anna en 1950, Andrew en 1960 et Edward en 1964.

Elizabeth II : son arrivée contemporaine sur le trône

Le 6 février 1952, en déplacement au Kenya, le prince Philip lui annonce le décès de son père. Une nouvelle d'autant plus bouleversante, faisant d'elle la nouvelle reine. Le 2 juin 1953, Elizabeth II est couronnée à l'abbaye de Westminster Abbey. Un couronnement qui va marquer les esprits de toute une génération, puisque c'est la première fois qu'il est retransmis en direct à la radio et à la télévision en 44 langues. En 1977, la reine fête son jubilé d'argent (25 ans sur le trône) suivi par 500 millions de téléspectateurs. Une fête qu'elle n'est pas près d'oublier, puisqu'elle est en partie gâchée par le groupe Sex Pistols avec leur chanson God Save The Queen. Un premier affront pour la monarchie qualifiée de "régime fasciste".

En 1981, Charles et Diana Spencer se marient. Mais très vite, le couple se déchire sans véritablement s'en cacher. Le 21 juin 1982, naissance du Prince William qui occupe après son père, la deuxième place de succession. Son frère le Prince Harry, nait deux ans plus tard, le 15 septembre 1984.

Les années 1990 : une période sombre et mortuaire

Le 25 décembre 1992, la reine évoque "l'Annus horribilis" et voit trois de ses quatre enfants se séparer. Les mauvaises nouvelles s'enchaînent avec son château de Windsor ravagé par un incendie. Séparés depuis quatre ans, Charles et Diana divorcent en 1996.

Le 31 août 1997, un nouveau drame s'abat sur la famille royale avec la mort de la Princesse Diana dans un accident de voiture à Paris. Le peuple anéanti, les hommages s'accumulent devant le palais de Buckingham à Londres. Elizabeth II reste réfugiée au château de Balmoral, sans montrer la moindre émotion. Une attitude qui suscite de nombreuses critiques à son égard. Le 9 février 2002, c'est sa soeur Margaret qui succombe à son troisième AVC à l'hôpital King Edward VII de Westminster. Deux mois plus tard, la reine perd sa mère "la reine mère", le 30 mars à l'âge de 101 ans.

La succession de la nouvelle génération

Le 29 avril 2011, son petit-fils le Prince William se marie avec Kate Middleton. Une cérémonie majestueuse qui fascine plus de deux milliards de téléspectateurs. En mai 2011, elle se rend en Irlande. Une visite historique de réconciliation avec ce pays, la première d'un monarque britannique depuis l'indépendance en 1922. En juin 2012, Elizabeth II fête son jubilé de diamant pour ses 60 ans de règne. Tout Londres est en fête durant quatre jours. Le 22 juillet 2013, William et Kate donnent naissance au prince George, leur premier enfant et arrière-petit-fils de la reine. Le 30 mars 2020, nouveau coup dur pour la reine, son petit-fils le Prince Harry et son épouse Meghan Markle, ne se reconnaissant plus au sein de l'institution quittent la monarchie. Ce voyage à travers les grandes dates d'Elizabeth II se termine par une note amère avec la mort de son seul et unique amour, le prince Philip à l'âge de 99 ans, le 9 avril 2021.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.