Découverte de l'Amérique par Christophe Colomb : retour sur 5 infos importantes

Découverte de l'Amérique par Christophe Colomb : retour sur 5 infos importantes
Gravure de Christophe Colomb sur son navire signée Giovanni Stradanus (1523-1605) peintre de Florence, imprimée en 1865.

C'est en octobre 1492 qu'est datée la découverte de l'Amérique par Christophe Colomb. À l'occasion des 530 ans de cet événement majeur, découvrez 5 infos que vous ignoriez peut-être à ce sujet.

Christophe Colomb n'a pas historiquement découvert l'Amérique

D'un point de vue historique, Christophe Colomb n'est pas le premier homme à avoir exploré l'Amérique. En se penchant sur les faits, ce sont les Vikings menés par Leif Erikson qui avaient réussi à atteindre l'Amérique du Nord vers l'an 1000, donc bien avant l'explorateur italien arrivé sur place en 1492. La différence entre ces deux événements réside dans le fait que l'arrivée de Christophe Colomb a, elle, initié la colonisation des lieux par les Européens.

L'emploi de la formule "arrivée de Christophe Colomb en Amérique"

Le terme "découverte" est souvent considéré comme quelque peu inapproprié en sachant que des peuples indigènes vivaient déjà sur ce territoire. En prenant en compte ce constat, l'emploi de "découverte de l'Amérique par Christophe Colomb" a vivement été remis en cause. Cette formule pointée du doigt comme eurocentriste a alors été révisée en "arrivée de Christophe Colomb en Amérique", entre autres expressions, par les historiens.

Le célèbre hasard affilié au mythe

Le financement du voyage mené par Christophe Colomb a été fourni par Isabelle la Catholique, reine de Castille et Léon. La source de cet argent ? Principalement les taxes exigées auprès des Juifs et des Musulmans de son royaume. Par ce biais, Christophe Colomb réalise un voyage en destination des "Indes orientales", mises en valeur au sein des narrations de Marco Polo. Seulement voilà, celui qui pensait donc mettre les pieds en Asie grâce à un nouvel itinéraire maritime débarquait en fait aux Bahamas.

Sa personne a progressivement été mise en avant

Impossible de nier que les aventures de Christophe Colomb ont été sacralisées avec le temps. Pourquoi cette mythification ? Dans une parution Geo de 2020, Virginie Adane - maîtresse de conférences en histoire moderne à l'Université de Nantes - explique : "En 1776, les États-Unis prennent leur indépendance et il devient gênant de raconter qu'aux origines de la colonie, il y avait des explorateurs britanniques. Or Christophe Colomb est Génois. Et son histoire est d'autant plus intéressante qu'il sera rappelé et démis de ses fonctions par la reine d'Espagne pour ses exactions dans les colonies." En effet, Christophe Colomb est en fait un homme on ne peut plus controversé.

Aujourd'hui, la face controversée de Christophe Colomb est davantage abordée

Bien qu'il soit érigé en explorateur brillant, régulièrement mis en scène dans des films notamment, Christophe Colomb n'est pas tout rose. Avec le temps, l'aspect controversé du personnage a davantage été mis en avant. Pour quel motif ? Le flou entre son statut d'explorateur avec celui de colonisateur. Dans l'ouvrage "The Conquest of Paradise : Christopher Columbus and the Columbian Legacy" signé Kirkpatrick Sale et paru en 1990, l'auteur met en lumière des agissements tels que la destruction des forêts tropicales et le traitement malveillant des Indigènes. Des problématiques que l'écrivain associe également au contexte contemporain.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.