Changement d'heure : connaissez-vous son histoire ?

Changement d'heure : connaissez-vous son histoire ?
L'heure d'hiver a plusieurs fois été appliquée au cours des époques.

Dimanche 30 octobre 2022, la France entière prévoit de changer les aiguilles des horloges et de passer à l'heure d'hiver. Si le sujet divise autant qu'il intéresse, peu de personnes se sont réellement penchées sur son histoire. À quelle époque a-t-elle été mise en place et pour quelles raisons ? Qui a été le premier à proposer cette idée ? Voici quelques lignes qui devraient vous en apprendre un peu plus.

Le thème est le même chaque année, il fait la Une des médias et devient LE sujet du moment : le changement d'heure. Qu'on l'aime ou qu'on le déteste, qu'on le trouve utile ou non, il est au centre de toutes les attentions à la fin octobre, lorsque l'on passe de l'heure d'été à l'heure d'hiver, et inversement à la fin mars, lorsque l'on passe de l'heure d'hiver à l'heure d'été. Dimanche 30 octobre, pour l'année 2022, c'est à 3 heures du matin qu'il faudra à nouveau régler les aiguilles puisqu'il sera 2h du matin (sauf dans les départements d'Outre-Mer où cette règle ne s'applique pas, excepté à Saint-Pierre-et-Miquelon). Une mesure fixée depuis 1976 et censée être provisoire à l'époque, mais qui fait toujours autant débat aujourd'hui. C'est au XVIIIe siècle que l'on commence à entendre parler de changement d'heure, et plus précisément en 1784, de la bouche d'un certain Benjamin Franklin. À cette époque-là, l'homme évoque une théorie qui semble farfelue aux yeux de la population : passer sur l'heure d'été pour économiser de l'énergie, notamment le temps d'éclairage le soir. La proposition, incomprise, passe à la trappe : elle n'a aucune utilité au pays, dont la majorité des habitants vivent de l'agriculture et se reposent donc sur le tracé du soleil dans le ciel.

Plusieurs essais infructueux

En 1916 en revanche, en pleine guerre mondiale, l'idée est ressortie des cartons et reconsidérée. En raison du fort développement du réseau ferré les années d'avant, de l'importance des télégrammes électriques, mais également pour économiser les ressources énergétiques et les consacrer à l'effort de guerre, le changement d'heure est adopté. Elle est votée et actée en 1917, peu de temps après l'Allemagne puis le Royaume-Uni mais avant les États-Unis. Pourtant, plusieurs années après, les Français doivent à nouveau s'adapter : durant toute l'occupation allemande, ils doivent vivre selon les heures du pays (+ 1 heure que la France). Malgré quelques résistances de la part du régime de Vichy les premiers temps, la mesure est finalement vite adoptée. Lorsque vient la Libération en 1944, cette mesure est supprimée et la France repasse sur le créneau de l'heure d'hiver. Elle définit alors son fuseau horaire légal comme étant celui de l'heure d'hiver (soit une heure de plus que le temps moyen de Greenwich) le 14 août 1945.

Relancée par Valéry Giscard d'Estaing

Après le choc pétrolier de 1973, et l'inflation du prix de l'énergie qui en découle, le président de l'époque, Valéry Giscard D'Estaing, décide de revenir sur cette mesure qui n'a eu cesse de bouleverser le quotidien des Français. Pour permettre de réaliser d'importantes économies d'énergies, il fait passer le 19 septembre 1975 un décret qui applique l'heure d'été du 28 mars au 28 septembre 1976 provisoirement. Plusieurs années plus tard, le changement continue encore à être appliqué.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.