Automne, hiver, printemps, été : 5 choses à savoir sur les saisons

Automne, hiver, printemps, été : 5 choses à savoir sur les saisons
Les saisons existent depuis l'Antiquité.

On ne vous apprend rien, chaque année viennent le printemps, l'été, l'automne et l'hiver. Quatre saisons d'une durée de trois mois, qui s'accompagnent de changements de température impactant la faune et la flore. Voici cinq choses à savoir sur les saisons qui rythment le quotidien.

Qu'est-ce qu'une saison ?

Si on vous dit que la Terre tourne autour du Soleil en 365 jours, on ne vous apprend pas grand-chose. Pour comprendre ce qu'est une saison, il faut s'intéresser à la manière dont tourne la Terre autour du Soleil : c'est l'inclinaison de l'axe de la Terre combinée à la rotation de la terre autour du soleil qui produit un changement des saisons.

Les saisons durent environ trois mois chacune et divisent l'année en quatre périodes. Plus en détails, ce sont les équinoxes de printemps et d'automne ainsi que les solstices d'été et d'hiver qui servent de points de repère pour marquer le début de chacune des saisons.

Les saisons remontent à l'Antiquité

La notion de saison remonte à l'Antiquité, et plus précisément au IIIe siècle avant Jésus-Christ. C'est l'astronome et mathématicien Ératosthène, qui de son génie, réussit à calculer l'inclinaison de l'axe de la terre, phénomène responsable des saisons. Vient ensuite l'astronome Hipparque de Nicée, qui découvrit au IIe siècle après J.C la précession des équinoxes.

La mythologie grecque aborde aussi le cycle des saisons, avec le mythe de Perséphone. Fille de Zeus et de Déméter, elle épousa par force le dieu Hadès qui la fit prisonnière dans le monde des enfers. Pour récupérer sa fille, Déméter, déesse de l'agriculture et des moissons, arrêta de faire fructifier la terre. Un stratagème qui lui permit de trouver un compromis avec Hadès, qui ne voulait pas mourir de faim. Perséphone passa finalement six mois dans le monde des Enfers et six mois sur Terre. Deux périodes qui représentent l'hiver et l'été.

Pourquoi y a-t-il quatre saisons ?

Les saisons sont classées en deux groupes : les saisons dites astronomiques, appelées aussi calendaires, et celles dites météorologiques. Toutes les deux sont tout à fait différentes. Selon les astronomes, les saisons astronomiques se définissent en fonction de l'axe de la terre par rapport au soleil. Quand il est incliné exactement vers le Soleil, on parle de solstice d'hiver et d'été dans l'hémisphère nord, alors que quand l'axe est perpendiculaire au Soleil, on parle alors des équinoxes d'automne et de printemps. Mais si l'on s'intéresse aux saisons météorologiques, cela est tout autre. Ces dernières sont de leur côté davantage culturelles. Sous les tropiques, par exemple, on recense en général seulement deux saisons : celles dites des pluies et la saison sèche. L'Inde, compte, elle, six saisons, et la Chine, pas moins de 24 !

Comment les saisons sont-elles définies en Europe ?

En Europe, les saisons sont définies par les solstices et les équinoxes dans l'hémisphère nord : le printemps débute à l'équinoxe de mars (autour du 21 mars), l'été au solstice de juin (autour du 21 juin), l'automne à l'équinoxe de septembre (autour du 23 septembre), l'hiver au solstice de décembre (autour du 21 décembre). La journée la plus courte de l'année est le 21 décembre et la plus longue le 21 juin.

Noms des saisons : d'où vient leur origine ?

Le printemps est la première saison de l'année. Son nom provient du latin "primus tempus" qui signifie "premier temps". Au XIIIe siècle, le terme printemps s'écrivait "printans", "prin" désignant le début, le commencement.

Vient ensuite l'été, qui vient du latin aestatem (aestas, aestatis) désignant le temps de la chaleur, et donc la saison la plus chaude de l'année. Les grecs employaient un mot similaire, "αἴθειν" (aithein), qui signifiait "faire brûler". Anciennement dénommé "este", il est devenu été.

L'automne est la troisième saison de l'année et proviendrait d'un emprunt tardif au latin qui aurait eu lieu au XIIIe siècle : automnus. En France, on utilisait le terme gain en référence au temps des récoltes. Selon le dictionnaire "Le Littré", le mot automne vient de automnus ou plutôt auctumnus, qui viendrait d'augeo, qui veut dire augmenter, enrichir.

Enfin, la dernière saison est l'hiver et c'est celle la plus froide. Son nom vient du latin classique "hiems", remplacé par "hibernum tempus" qui signifiait "temps d'hiver" et qui a donné "hibernum".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.