5 traditions étonnantes de Pâques à travers le monde

Chargement en cours
En Finlande, Pâques a des airs d'Halloween.
En Finlande, Pâques a des airs d'Halloween.
1/2
© Adobe Stock, BlueOrange Studio

Tic-tac, tic-tac... les cloches et les lapins de Pâques se rapprochent à grands pas ! À une semaine seulement de nos célébrations chocolatées, il est temps de faire un petit tour du monde et d'en apprendre un peu plus sur les différentes traditions de Pâques. Et le moins que l'on puisse dire c'est que certains pays ont une drôle de façon de célébrer ce jour gourmand...

Un grand feu en Allemagne

Du côté des Allemands, Pâques est aussi une fête très appréciée. En revanche, nos chers voisins ont une drôle de façon de célébrer ce jour particulier... En effet, dans certaines régions, parents et enfants ont pour habitude de se retrouver à la tombée de la nuit devant un grand feu de joie appelé "Osterfeuer" et supposé représenter le soleil et l'arrivée du printemps. Ensuite, les familles se retrouvent devant l'Osterbaum, un arbre de Pâques décoré de coquilles d'oeufs colorées à la main par les plus petits. Concernant les oeufs en chocolat, c'est, comme en France, le lapin qui se charge de les dissimuler dans les cours et jardins, pour le plus grand plaisir de tous les gourmands !

Une bataille d'eau en Pologne

En Pologne, la frontière entre tradition chrétienne et activité estivale est très fine. En effet, après avoir procédé à la traditionnelle chasse aux oeufs en chocolat le dimanche, les Polonais se retrouvent dans la rue le lendemain pour pratiquer le "Śmigus-dyngus", autrement dit le "lundi mouillé". Tout au long de la journée, les gens s'aspergent d'eau, y compris entre inconnus. Cette coutume tire ses origines de vieilles traditions païennes. À l'époque, les Slaves croyaient dur comme fer aux bienfaits de l'eau sur le corps. Elle était notamment utilisée pour soigner les malades et favoriser la fécondité. C'est d'ailleurs pour cela que les hommes prenaient un malin plaisir à arroser les femmes qui leur plaisaient... Aujourd'hui, cette journée ressemble plutôt à une bataille d'eau générale.

Un lancer de pots en Grèce

Certaines traditions de Pâques peuvent être dangereuses... En Grèce et plus précisément sur l'île de Corfou, les habitants ont pour habitude de profiter du samedi saint pour jeter des pots en argile du haut de leurs balcons. Vieille de cinq siècles, cette coutume leur vient tout droit de la ville de Venise où les gens jetaient des vases le jour de l'An afin de célébrer le renouveau. Une tradition reprise par les Corfiotes pour fêter Pâques et l'arrivée du Printemps, saison souvent assimilée au renouveau de la nature. Une chose est sûre : si vous souhaitez vous promener dans les rues de Corfou à Pâques, mieux vaut porter un casque...

Trolls et sorcières en Finlande

En Finlande, Pâques a des airs d'Halloween. Pour célébrer cette journée sainte, les enfants se déguisent en sorcières et vont frapper chez les voisins du quartier pour demander des bonbons et autres gourmandises chocolatées. Cette étrange coutume est liée à une légende nationale selon laquelle trolls et sorcières parcouraient les rues entre le vendredi saint et le jour de Pâques. Du côté de la Suède, la coutume est sensiblement la même. Le dimanche de Pâques, les petits Suédois lancent en plus des feux d'artifice pour faire fuir les créatures folkloriques.

Danse macabre en Espagne

Chez nos voisins les Espagnols et plus précisément en Catalogne, Pâques est synonyme de processions macabres. Partout dans la région, les gens descendent défiler dans les rues, dissimulés sous des longs costumes et des chapeaux pointus. Dans la petite commune de Verges, la "danse de la mort" bat son plein au son des tambours durant toute la nuit. Déguisés en squelettes, les danseurs interprètent le jugement final. De quoi passer Pâques dans une ambiance pour le moins inhabituelle...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.