Aziminu ou bouillabaisse corse

Aziminu ou bouillabaisse corse©HLPhoto, Adobe Stock

Préparation :45 minutes
Cuisson : 1 heure 15 minutes
Nombre de personne: 4
Difficulté: Facile
Type de plat: Plat
Coût: €€€

Ingrédients

250g de saint-pierre250g de congre250g de rascasse250g de vive250g de langoustines12 moules (facultatif)3 gros oignons6 gousses d'ail1 poireau1 fenouil6 tomates1 bouquet garni5 cl de pastis25 cl de vin blanc secHuile d'olivePersil plat fraisSelPoivre1 pistil de safran1 zeste d'orange

recette

Épluchez les oignons, émincez-les finement. Épluchez les gousses d'ail, hachez-les. Lavez les tomates, retirez le pédoncule. Coupez les tomates en morceaux. Épluchez le poireau, lavez-le et émincez-le. Coupez la base du fenouil et détaillez-le en lamelles fines. Lavez 4 brins de persil. Placez le tout dans une très grande cocotte.
Préparez les poissons. Videz-les, retirez les têtes et les queues. Déposez les têtes et les queues dans la cocotte. Faites de même avec les pattes, les queues et les têtes de langoustine. Mettez de côté les foies des poissons.
Nettoyez les moules, rincez-les. Réservez.
Dans la cocotte, versez un verre d'huile d'olive (environ 20 cl), ajoutez le bouquet garni, le zeste d'une orange, couvrez la cocotte et laissez mijoter 20 minutes en remuant de temps en temps.
Faites bouillir 4 litres d'eau. Versez l'eau bouillante dans la cocotte, remuez, salez, poivrez et laissez mijoter 20 minutes. Après ce temps écrasez soigneusement le contenu de la cocotte.
Ajoutez le pistil de safran, le vin blanc, le pastis puis placez sur feu plus vif. Incorporez le congre. Après 10 minutes, le Saint Pierre puis tous les 5 minutes, la lotte, la rascasse, la vive et enfin les langoustines et les moules.
Si vous avez conservé les foies de poisson, écrasez-les et incorporez-les juste avant de servir. Accompagnez le tout de pain de campagne grillé, éventuellement aillé et de rouille.


Conseil :


Si vous préférez obtenir un jus homogène, vous pouvez aussi éventuellement passer le tout au mixeur puis filtrer au tamis (pensez à ôter le bouquet garni).

Apolline Arnoud

Vos réactions doivent respecter nos CGU.