Slunch : quand le goûter et le dîner ne font qu'un !

Chargement en cours
Le slunch est un mélange de goûter et dîner, soit un repas sucré/salé à partager entre amis.
Le slunch est un mélange de goûter et dîner, soit un repas sucré/salé à partager entre amis.
1/2
© Adobe Stock, sonyakamoz

Solène Filly

Adeptes du brunch, et si vous vous mettiez au slunch ? Ce repas permet d'allier goûter et dîner, soit une sorte de buffet sucré/salé parfait pour une soirée entre amis.

Le slunch est la combinaison des mots "supper" (dîner) et "lunch" (repas). Mais derrière cette consonance anglo-saxonne, il s'agirait en fait d'un concept français, apparu pour la première fois dans les pages du magazine ELLE en 2004. Depuis, le slunch a eu le droit à de nombreux ouvrages à son sujet. Et pour cause, alors que les concepts de bien-être comme le hygge, cet art de vivre à la danoise, fleurissent, cette sorte de goûter dînatoire a tout pour plaire. Généralement organisé à partir de 17h, en particulier le dimanche, il est plus décontracté que le dîner et permet de lutter contre le blues qui accompagne souvent la fin du week-end. Le slunch permet alors d'allier recettes sucrées et salées, bien confortablement installée avec renfort de plaid et de coussins l'hiver, ou transformé en pique-nique l'été, pour profiter des longues soirées en plein air.

Un concept déjà intériorisé

D'ailleurs, ce concept n'est pas si étranger que ça aux Français. En effet, un sondage d'Opinion Way réalisé pour Electrolux Arthur Martin en janvier 2008 avait révélé que, le dimanche, nous sommes 68% à recevoir plutôt nos invités vers 17h ou 18h afin d'éviter que la soirée ne se finisse trop tard et donc pouvoir commencer le lundi du bon pied. Le repas est alors plus informel puisque les invités peuvent s'asseoir sur le canapé, autour d'une table basse, et discuter en grignotant. Un slunch improvisé, en quelque sorte.

Du sucré vers le salé

Contrairement à un repas classique, ce sont les desserts qui se dégustent en premier lors d'un slunch, avant de glisser progressivement vers des mets salés. Mais pas question de préparer des plats compliqués. Ce moment convivial doit permettre à chacun de picorer à sa guise. Côté sucré, optez donc pour une variété de madeleines, financiers, cookies, biscuits, ect., et pourquoi pas une salade de fruits frais de saison. En boisson, on se tourne plutôt vers du thé, pourquoi pas vert ou des infusions pour faciliter la digestion, ainsi que des jus de fruits.

Côté salé, on reste aussi dans ce qu'on appelle des "finger food", soit des aliments que l'on peut manger avec les doigts. Cakes salés, tartes et tartines sont alors vos meilleurs amis, mais pensez aussi aux petits fours, légumes croquants à déguster avec du houmous, brochettes de tomates cerises et mozzarella ou beignets d'aubergine... Une seule règle : se faire plaisir ! Libre alors à vous de continuer de boire du thé, ou de vous tourner vers un cocktail ou un verre de vin, à consommer évidemment avec modération.

Optez pour un thème

Parce que le slunch est l'occasion parfaite de tester de nouvelles recettes, vous pouvez également choisir un thème à respecter et inviter vos convives à participer en amenant leurs propres préparations correspondant au sujet choisi. Par exemple, vous pouvez opter pour un slunch d'inspiration britannique avec des scones et des hot cross buns pour le sucré, et des petits sandwichs au fromage frais et aux concombres, ainsi que des mini-saucisses et des baked beans, ces haricots blancs cuits dans une sauce tomate, pour le salé. Et pourquoi pas s'inspirer des saisons ? En novembre et décembre, par exemple, il est tout à fait possible d'organiser un slunch sur le thème de Noël, afin de célébrer cette fête avec un peu d'avance.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.