Rouges, verts, jaunes... Comment bien choisir ses poivrons ?

Chargement en cours
La couleur des poivrons est due à leur maturation.
La couleur des poivrons est due à leur maturation.
1/2
© Adobe Stock, whitestorm

Solène Filly

Ramassés à différents moments de maturation, les poivrons rouges, verts et jaunes ont chacun leurs petites spécificités. Pour savoir lequel choisir en fonction de vos goûts, ou de vos recettes, suivez le guide !

Le début de l'été marque l'arrivée des poivrons sur les étals des marchés et ce, jusqu'à la fin du mois de septembre. Mais pourquoi certains sont-ils jaunes, alors que d'autres sont verts ou encore rouges ? Cela est tout simplement une question de maturité. En effet, tous les poivrons, peu importe leur variété, sont d'abord verts. C'est petit à petit qu'ils prennent leur teinte jaune, puis rouge.

Une question de goûts

S'ils changent de couleur en fonction de leur maturation, ils changent aussi de goût. Ainsi, les verts seront plus croquants sous la dent que les autres, mais plus amers, parfois même légèrement poivrés. Parce qu'ils ne sont pas encore totalement murs, ils sont parfois plus difficiles à digérer pour certaines personnes. Pour y remédier, coupez-les en petits morceaux et/ou retirez la peau.

Les poivrons jaunes, quant à eux, sont beaucoup plus tendres et doux en goût. Idem pour les rouges, qui ont en plus la particularité d'être plus sucrés que les autres.

Les différentes variétés de poivrons influent évidemment aussi sur leur goût. Généralement, plus ils sont petits et allongés, plus ils sont piquants, alors que des poivrons de forme plutôt carrée et charnue sont souvent plus doux et sucrés.

De nombreux bienfaits

S'ils peuvent être difficiles à digérer pour certaines personnes, les poivrons restent une très bonne source de fibres, régularisant donc le transit intestinal. Ils font également partie des aliments les plus riches en vitamine C, devant les choux et les épinards, et apportent aussi, notamment dans le cas des poivrons rouges, une dose importante de provitamine A, un anti-oxydant, et de carotène. Tout ça, pour un nombre minime de calories : 100 grammes de poivrons apportent environ 20kcal. Pas de raison, donc, de se priver !

Comment les choisir ?

Pour être sûre de choisir un bon poivron, rien de plus simple. Il suffit de vérifier qu'il est ferme et que sa peau n'est pas abîmée. Ceux-ci se conservent d'ailleurs plutôt bien, puisqu'ils peuvent rester environ 8 jours dans le bac à légumes du réfrigérateur. Pour une conservation plus longue, lavez les poivrons puis tranchez-les, avant d'en retirer les pépins et de les placer à l'abri dans une boîte hermétique, ou réalisez des conserves de poivrons dans de l'huile d'olive.

Pour les ratatouilles et autres plats qui demandent un temps de cuisson plus long, c'est généralement le poivron vert que l'on utilise, car sa chair, plus ferme, résiste mieux à la chaleur. Le poivron rouge, quant à lui, est parfait pour les sauces et coulis, puisqu'il va fondre en cuisant, alors que le jaune sera l'invité idéal des salades : à croquer cru ou confit dans de l'huile d'olive et des épices.

En cuisine !

Les poivrons sont très pratiques puisqu'ils peuvent être consommés crus ou cuits, à la vapeur, au grill et même farcis. Et si vous essayiez de préparer les célèbres petits farcis niçois ? Pour ce faire, découpez le haut de vos poivrons et évidez-les en les débarrassant bien de leurs pépins. Placez-y alors une farce - pré-cuite - à base de viande hachée, de jambon blanc, de courgette, d'aubergine, d'ail, de basilic et de parmesan. Saupoudrez le tout de chapelure et d'un filet d'huile d'olive avant de les passer au four, dans un plat huilé, pendant environ 1h30. Il ne reste plus qu'à vous régaler !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.