Riz rouge, noir, brun, violet... Quelles différences ?

Chargement en cours
Il existe de nombreuses variétés de riz.
Il existe de nombreuses variétés de riz.
1/2
© Adobe Stock, Inna Felker
A lire aussi

Juste derrière les pâtes, le riz fait partie des aliments les plus consommés et les plus populaires. Mais si le riz blanc est un habitué dans nos assiettes, il existe d'autres types de riz : noir, brun, violet... Et la différence n'est pas seulement esthétique : à chacun ses vertus et ses particularités.

Le grand public a tellement l'habitude de cuire du riz blanc que bon nombre de personnes ignorent qu'il existe plusieurs dizaines de variétés de riz. Certaines ont peu à peu trouvé leur place dans nos assiettes, comme le riz rond, ou encore le riz basmati, mais d'autres gagnent pourtant à être connus, même s'ils sont plus difficiles à trouver dans les rayons des supermarchés classiques.

Le riz rouge, allié bonne santé

Originaire de Thaïlande, le riz rouge est un riz complet doté d'une enveloppe brun-rouge, d'où son nom. Sa graine, elle, prend une légère couleur rose qui s'intensifie lors de la cuisson, même s'il est recommandé de le cuire avec sa peau, riche en fibres et en nutriments. Cette variété possède par ailleurs de nombreux bienfaits : riche en vitamines et en minéraux, le riz rouge est un allié anti-mauvais cholestérol, et il permet de réguler les niveaux de sucre dans le sang. Gustativement parlant, il est moins moelleux que du riz blanc, mais possède un goût savoureux et une légère odeur d'avoine.

Le riz violet, aussi connu sous le nom de riz noir

Certains ont tendance à penser qu'ils sont différents, mais en réalité, le riz violet et le riz noir ne font qu'un seul : ses grains sont noirs, mais virent au violet lors de la cuisson. Source de fibres, riche en antioxydants et en propriétés anti-inflammatoires, cette variété est très populaire parmi les personnes qui prennent soin de leur santé, puisqu'il aide au transit, mais permet aussi de réduire le cholestérol, de réguler la glycémie ou encore de stimuler la fonction cognitive. En cuisine, le riz violet met nettement plus de temps à cuire que le riz blanc, puisqu'il est moins raffiné. Obtenir une texture moelleuse peut demander jusqu'à 60 minutes de cuisson, à moins que vous n'ayez pris le temps de faire tremper votre riz pendant une heure avant la cuisson.

Le riz brun, ou riz complet

Le riz brun est tout simplement un riz qui a conservé son enveloppe et tous les nutriments qu'elle contient. Grâce à cela, ses grains sont riches en bienfaits, et nettement plus nutritifs que le riz blanc, notamment pour les personnes qui font attention à leur ligne. Riche en fibres et long à digérer, il possède notamment un pouvoir très rassasiant, un très faible indice glycémique, et son goût plus marqué apporte un vrai plus à vos recettes pour leur donner une nouvelle dimension. Au même titre que le riz violet, il possède une cuisson plus longue que le riz blanc. Le trempage permet donc d'accélérer sa cuisson, mais il est aussi conseillé de le rincer pour éliminer les impuretés qui peuvent s'accrocher à sa membrane.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.