Rhubarbe : comment la préparer ?

Chargement en cours
La rhubarbe, sous ses airs acidulés, est un légume... à accomoder de bien des façons !
La rhubarbe, sous ses airs acidulés, est un légume... à accomoder de bien des façons !
1/2
© iStock, Olha_Afanasieva

Jessica Xavier

La rhubarbe fait son apparition sur les étals des marchés en avril-mai et sa pleine saison dure jusqu'en juillet : de quoi réjouir les amateurs de goûts acidulés !

Facile à reconnaître, cette plante originaire d'Asie se présente sous forme de longues tiges vertes et roses, associées à de grandes feuilles vertes. Attention, les feuilles ne sont pas comestibles. Elles renferment en effet une forte concentration en acide oxalique qui est toxique pour les reins. En conséquence, seules les tiges se mangent. Choisissez-les bien fermes, d'une couleur uniforme et sans taches. Dernier test pour évaluer la fraîcheur de la rhubarbe : vérifiez que de la sève s'écoule des tiges lorsque vous les cassez en deux.

Carte d'identité de la rhubarbe

La rhubarbe est une plante qui fait partie de la famille des polygonacées, comme l'oseille. Elle est riche en fibres (2g/100g), ce qui la rend laxative. Également riche en calcium (145 mg/100g), elle est par contre pauvre en calories (16 calories/100g). Cependant, même si elle affiche une teneur en glucides très faible (3,4g/100g) elle peut vite se transformer en un dessert plus riche que prévu car son acidité incite à la cuisiner avec pas mal de sucre !

Le saviez-vous ?

Même si elle est utilisée dans des préparations sucrées, la rhubarbe est pourtant considérée comme un légume.

Comment préparer la rhubarbe ?

La rhubarbe se consomme cuite et nécessite un peu de préparation. Étape indispensable, il vous faudra d'abord éplucher les tiges lavées à l'aide d'un économe ou d'un couteau pour enlever les plus grosses fibres, désagréables au palais.

Il est ensuite conseillé de faire reposer la rhubarbe avec du sucre si vous souhaitez neutraliser un peu son acidité : coupez les tiges épluchées en petits tronçons, saupoudrez-les de sucre et laissez macérer pendant 1 heure avant cuisson. Autre méthode : vous pouvez blanchir les morceaux de rhubarbe quelques minutes dans de l'eau bouillante afin qu'ils soient moins acides.

Astuce conservation

Si la saison de la rhubarbe ne dure que de 3 à 4 mois et qu'elle ne se conserve que 3 à 4 jours dans le bac à légumes du réfrigérateur, sachez qu'elle peut se congeler sans problème une fois qu'elle est coupée en morceaux.

Comment cuisiner la rhubarbe ?

La rhubarbe se décline surtout en recettes sucrées : elle se prête tout particulièrement à la confection de compotes, de confitures, de crumbles, de tartes, de clafoutis et même de chutneys. Vous pouvez lui offrir la vedette dans vos desserts en la cuisinant seule ou équilibrer son acidité en l'associant à des fruits plus sucrés : la saveur acidulée de la rhubarbe s'accorde par exemple très bien avec la douceur de la fraise ou des pommes. Côté épices, la vanille et le gingembre la mettent parfaitement en valeur.

Recette express

• Découpez la rhubarbe en petits morceaux dans un bol

• Ajoutez un peu d'eau, une cuillère de miel et un peu de vanille en poudre

• Faîtes chauffer 3 à 4 minutes.

Votre compote est prête !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.