Raw food : pourquoi manger cru est à la mode ?

Chargement en cours
La raw food consiste à consommer des produits non transformés soit crus, soit cuits à basse température.
La raw food consiste à consommer des produits non transformés soit crus, soit cuits à basse température.
1/2
© Adobe Stock, jchizhe

Solène Filly

Tendance culinaire qui s'impose depuis déjà quelques années, la raw food vante les mérites d'une cuisine cru, ou cuite à basse température afin de préserver les bienfaits des légumes. Explications.

Sting, Beyoncé, Demi Moore, Uma Thurman... Autant de célébrités qui seraient adeptes du régime raw food. Le principe ? Consommer les aliments sous leur forme brute. Adieu plats en sauces, aliments transformés ou conserves, bonjour salades, jus, soupes et autres plats plus souvent crus que cuits. Un régime à la mode depuis quelques années, mais qui n'est pourtant pas nouveau. En effet, c'est dans les années 1950 aux États-Unis qu'il a fait sa première apparition lorsque la praticienne Ann Wigmore - une thérapeute holistique qui a donné son nom à un institut spécialisé dans l'alimentation vivante -, convaincue des bienfaits des plantes et notamment de l'herbe de blé pour la santé, en a fait la promotion.

Pour quoi faire ?

Le but de ce type d'alimentation ? Préserver les bienfaits des produits utilisés, comme les vitamines, qui peuvent disparaître lors de la cuisson, ainsi que les enzymes, qui aident à la digestion. À BBC Good Food, la cheffe et co-fondatrice du restaurant Tanya's à Londres, spécialiste de la raw food, explique : "Notre corps a son propre stock d'enzymes, mais nous avons également besoin de celles qui se trouvent dans la nourriture. La chaleur (notamment au-dessus de 48°C) détruit certaines de ces enzymes naturelles (...). Le corps doit travailler plus pour en produire un nombre suffisant, ce qui lui demande de l'énergie."

Quels effets sur la santé ?

Pour les adeptes de la raw food, ce régime a tout bon. En effet, en plus d'améliorer la digestion, il "préserve voire augmente notre immunité et notre vitalité", selon la naturopathe Odile Chabrillac, auteure de "Mon cahier régime tout cru", interrogée par Madame Figaro. Toutefois, celle-ci insiste sur l'importance de consulter un nutritionniste avant de changer radicalement d'alimentation, en particulier pour les personnes ayant un intestin sensible et qui risqueraient d'avoir "des spasmes ou des ballonnements", ou celles qui ont un travail particulièrement physique.

Autre précaution à prendre : utiliser des aliments frais et de préférence bio. En effet, consommés crus ou cuits à basse température, les produits ne sont pas débarrassés de certaines bactéries, qui peuvent être mauvaises pour la santé. Si la tendance raw food est principalement végétarienne, voire végétalienne, les préparations à base de viande et de poissons ne sont pas exclues. Les produits doivent donc être très - très - frais.

Au menu

Pas besoin d'abandonner totalement ses habitudes alimentaires pour tenter la tendance raw food. Il est bien évidemment possible de l'adopter de manière occasionnelle. Avant de se lancer en cuisine, il peut-être utile de disposer de quelques outils spécifiques : un extracteur de jus, pour préparer des boissons à base de légumes et/ou de fruits, un taille-crayon à légumes afin d'obtenir des préparations aussi jolies qu'appétissantes, voire un déshydrateur qui permet de conserver les aliments plus longtemps. Quant à la cuisson basse température, elle peut s'effectuer au four, mais aussi à la vapeur, à l'étouffée ou encore sous-vide.

Laissez ensuite libre cours à votre imagination, entre salades sucrées/salées - avocat + saumon + roquette + fraises, un régal !-, mais aussi smoothies, gaspachos et carpaccios, makis et sushis, pâtes de légumes, ou encore desserts gourmands. En effet, l'avocat, par exemple, est idéal pour préparer une tarte au chocolat crue puisqu'il remplace le beurre. Misez aussi sur les "super-aliments", comme les baies d'açaï et leurs propriétés antioxydantes, la spiruline, riche en protéines, et sur les graines germées, version crue des céréales et légumineuses. Alors, prête à vous lancer ?

Vos réactions doivent respecter nos CGU.