"Lundi vert" : 5 conseils pour diminuer sa consommation de viande

Chargement en cours
"Lundi vert" est un projet qui encourage à ne manger ni viande, ni poisson tous les lundis dès 2019.
"Lundi vert" est un projet qui encourage à ne manger ni viande, ni poisson tous les lundis dès 2019.
1/2
© iStock, kajakiki

Mina Levy

Selon la revue scientifique Nature, les pays développés devraient réduire de 90% leur consommation de viande pour sauver la planète. Parce qu'un changement drastique d'alimentation peut être un défi, on vous donne quelques astuces pour rejoindre le projet "Lundi vert" et diminuer votre consommation au moins une fois par semaine.

"Lundi vert" est un projet collectif soutenu par plus de 500 personnalités - dont Juliette Binoche et Isabelle Adjani - qui vise à diminuer la consommation de viande en faisant de chaque lundi une journée sans protéines animales. Une mission difficile à réaliser, particulièrement en France, l'un des pays européens où l'on en mange le plus comme l'indique une étude de l'Organisation mondiale de la Santé de 2015. Alors pour réduire votre consommation en douceur, voici quelques conseils.

Réduisez les portions

De manière générale, lorsque vous essayez d'arrêter une mauvaise habitude, un changement drastique peut être efficace à court-terme mais sera trop brutal pour fonctionner dans le temps. Si vous souhaitez réduire durablement votre consommation de viande, allez-y petit à petit : optez pour une diminution progressive afin que votre alimentation ait le temps de s'y adapter. Par exemple, optez pour des portions plus petites de viande à laquelle s'ajouteront plusieurs accompagnements.

Organisez-vous

Pour réduire votre consommation, pensez à vous organiser : choisissez un jour en particulier pour planifier votre repas, chercher des recettes, trouver des ingrédients différents. Si vous décidez du jour au lendemain de bouleverser totalement vos habitudes, vous risquez de ne pas trouver d'idées séduisantes à concocter et, par manque d'inspiration, de retomber sur vos pieds avec une préparation plus classique à base de viande ou de poisson. Les exemples de préparations végétariennes sont nombreux sur Internet, mais il existe aussi des applications comme Vegg'up (disponible sur l'App Store et sur Android) qui propose des recettes en fonction de vos goûts et des aliments disponibles dans votre frigo.

Variez les options

Pensez aussi à multiplier vos options avec un grand choix de fruits et légumes qu'ils soient crus, cuits ou même frits. Il y a beaucoup d'à priori sur les aliments végétariens et détrompez-vous ce n'est pas "tout le temps la même chose". Sortez de votre zone de confort et testez différentes protéines végétales comme les pois chiches, les pois cassées, les haricots rouges ou blancs, les lentilles, les champignons, ainsi que les céréales comme l'épeautre ou le sarrasin. Mais il est également possible d'opter pour des similis carnés tels que les steaks de légumes, le tofu ou le tempeh.

Faites une belle assiette

Pensez à mélanger les saveurs et surtout à réaliser une belle présentation pour un plat qui donne envie d'être dévoré. Pour cela, il est possible de jouer avec les couleurs, les textures et les contrastes de votre assiette. Et n'hésitez pas à utiliser des épices ou des herbes pour ajouter plus de saveur. Laissez libre cours à votre imagination et votre créativité pour une assiette qui ouvre l'appétit.

trompez votre estomac

Si le goût de la viande vous manque, essayez d'inclure des ingrédients qui pourront ressembler à celui-ci. Cela est particulièrement le cas grâce à l'umami, comme l'appellent les Japonais, cette 5e saveur qui est produite par le glutamate (qui donne un goût proche de celui de la viande). Incorporez donc des aliments riches en umami tels que des champignons sautés ou secs, des tomates séchées, des noix grillées, des oignons caramélisés, ou encore des poireaux, des échalotes, mais aussi des sauces, comme celle au soja, pour retrouver une saveur similaire.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.