Quels sont les aliments à ne surtout pas congeler ?

Chargement en cours
Les oeufs cuits deviennent caoutchouteux s'ils sont conservés à de trop basses températures.
Les oeufs cuits deviennent caoutchouteux s'ils sont conservés à de trop basses températures.
1/2
© Adobe Stock, eekris

La congélation des aliments, aussi pratique et révolutionnaire soit-elle, ne s'applique pas à tous les types de nourriture. Petit tour des produits qui n'ont pas leur place dans votre congélateur.

Congeler sa nourriture semble être le moyen idéal d'éviter le gaspillage. Date de conservation sur le point d'expirer, restes d'un repas copieux... les raisons d'avoir recours à la congélation d'aliments sont multiples et servent souvent une même cause : conserver les mets le plus longtemps possible pour éviter le gaspillage alimentaire. Pourtant, s'il est tentant d'en faire une habitude de consommation, il faut savoir que tous les produits ne sont pas bons à congeler. Pourquoi ? Leurs goûts et textures risquent d'en être altérés. Voici la blacklist du congélateur.

Les oeufs

Les oeufs crus, tout d'abord, sont à proscrire du congélateur. Leur coquille trop fragile ne supporte pas la basse température et peut même éclater. Les oeufs cuits, quant à eux, risquent d'obtenir une texture caoutchouteuse peu appétissante. Dans la même veine, les aliments à base d'oeuf type mayonnaise, sauce, etc. sont également déconseillés à la congélation.

Les pommes de terre

Il est de notoriété publique que les pommes de terre doivent être conservées dans un endroit frais, pour éviter qu'elles ne germent ou ne deviennent blettes. Mais il n'est certainement pas question de les lotir au congélateur ! Préférez un endroit sombre et frais (dans la cave, sous l'évier...) qui permet une conservation sur plusieurs semaines.

Les fruits et légumes gorgés d'eau

S'il est possible de congeler certains fruits et légumes, sachez que tous ne font pas bon ménage avec le froid intense. En effet, les aliments gorgés d'eau comme la tomate, le melon, la pastèque, le concombre ou encore l'aubergine sont à oublier ! Soumis à de basses températures, ils perdent leur croquant et deviennent tout mous. En d'autres termes, peu appétissants.

Les fromages frais à pâte molle

Une fois encore, la haute teneur en eau pose problème. Ces types de fromages, s'ils sont conservés dans de trop basses températures, gagnent en humidité et perdent en saveur. C'est le cas notamment du camembert, du brie, de la ricotta ou encore du livarot, que vous ne sauverez pas par la congélation. En cas de péremption imminente, consommez les plutôt dans des plats types tartes salées.

Les yaourts

Attention, texture grumeleuse à la clé ! À moins de vouloir faire des sorbets maison (un bâtonnet dans le pot de yaourt et le tour est joué!) évitez le congélateur ! Sachez aussi qu'un yaourt reste en général comestible sans risque jusqu'à 3 semaines après sa date de péremption.

Le pain

C'est l'erreur classique ! Tout le monde a acheté une baguette sans se concerter. Résultat ? Trop de pain à table et un aller simple pour le congélateur, car c'est la meilleure façon de conserver cet aliment dont les heures à l'air libre sont comptées. Pourtant, beaucoup l'ignorent mais le pain, en plus de ramollir, va aussi absorber toutes les odeurs des autres mets présents dans le congélateur. Peu délectable !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.