Quels aliments privilégier pour la Saint-Valentin ?

Chargement en cours
Certains aliments sont particulièrement propices à une soirée entre amoureux.
Certains aliments sont particulièrement propices à une soirée entre amoureux.
1/2
© iStock, hedgehog94

Pour un intense dîner en amoureux à la Saint-Valentin, certains aliments, à la réputation sulfureuse, font office d'incontournables.

Avant même que Valentin soit désigné saint patron des amoureux par l'Église Catholique, le mois de février était synonyme d'amour et de fécondité. Dès le Moyen Âge, la date est établie. On s'enverra des roses et des mots doux le 14 février ! La coutume païenne, et maintenant commerciale, est aussi l'occasion d'organiser un dîner, en tête à tête avec sa moitié. Pour pimenter la soirée et titiller les sens de son âme-soeur, il est important de concocter de bons petits plats en adéquation avec ses préférences culinaires, sans oublier de se renseigner au préalable sur ses allergies. Pour un menu réussi, on mise sur les vertus aphrodisiaques de certains mets... Mais pas que !

Les aliments à favoriser

Le choix est large pour les plats ! Sans surprise, le gingembre et ses propriétés vasodilatatrices, l'asperge qui contient des stéroïdes et le stimulant sexuel qu'est le ginseng, avec ses vitamines et acides aminés spéciaux, sont conseillés. Le pois chiche préviendrait l'impuissance sexuelle des hommes tandis que le fenouil, utilisé depuis l'Antiquité Égyptienne, stimulerait la libido. L'huître a aussi ses qualités comme le révèle le magazine Avantages : "Les éléments contenus dans la chair de ce prestigieux coquillage, comme l'iode et le phosphore, augmentent la production de spermatozoïdes, ce qui stimule la libido par la création de l'hormone testostérone. L'huître est également riche en vitamine C et en iode, qui augmentent la production d'hormones thyroïdiennes et boostent le désir".

Pour aromatiser les assiettes, il ne faut pas négliger le safran, riche en phytostérol, le piment rouge, qui libère les neurotransmetteurs du bien-être nommés endorphines, et la noix de muscade, élément phare des légendaires philtres d'amour.

Conseils pour un dessert qui emmène au 7ème ciel

Si Giacomo Casanova glissait du chocolat dans ses bagages et en engloutissait avant ses rendez-vous avec ses conquêtes, il y a bien une raison. Ce pêché-mignon partagé par beaucoup de français contient de l'arginine et des actifs proches de la caféine. Sans oublier la dopamine et la sérotonine du chocolat noir qui apportent une sensation de détente après ingestion. Quant aux graines issues de la gousse de vanille, elles procurent un effet euphorisant et luttent contre les problèmes d'érection. Côté fruits, la banane dope la production de testostérone tandis que la pastèque et la grenade améliorent la circulation sanguine. Les friands de bonbons seront, eux, ravis d'apprendre que le réglisse est un puissant aphrodisiaque qui était très demandé en Chine ancienne.

Les produits à éviter

Très consommés en France, l'ail et les fromages sont, si possible, à proscrire pour un dîner aux chandelles. Leur odeur, qui reste accrochée à l'haleine, peut devenir un véritable tue-l'amour. Les choux, les haricots et les fruits secs favorisent les ballonnements et l'apparition de gaz. Pas l'idéal en cette occasion romantique ! Et, pour finir, épargnez-vous la tristement célèbre feuille de salade entre les dents !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.