Litchi : comment bien le choisir et le conserver ?

Chargement en cours
Le litchi est un fruit très délicat, malgré la présence de son épaisse peau écailleuse.
Le litchi est un fruit très délicat, malgré la présence de son épaisse peau écailleuse.
1/2
© Adobe Stock, kwanchaichaiudom

Originaire de Chine, le litchi est de plus en plus apprécié et consommé à travers le monde entier. D'apparence un brin épineuse, il s'agit pourtant d'un fruit délicat à la saveur boisée et exotique. Mais comme tous les fruits, il n'est pas conseillé de le déguster à n'importe quelle période de l'année. Car le litchi est particulièrement fragile et ne peut pas être conservé longtemps tel quel...

Si sa saveur assez particulière ne plaît pas à tout le monde, le litchi est pourtant devenu un fruit de choix dans le monde de la gastronomie. Comme la rose ou encore la violette, son goût particulièrement prononcé apporte originalité et exotisme aux mets que l'on cuisine. Cependant choisir un bon litchi et le conserver correctement n'est pas une mince affaire.

Origines du litchi

Venu tout droit d'Asie et plus précisément de Chine, le litchi est un fruit tropical de la famille des sapindacées, issu de l'arbre du même nom. Extrêmement répandu et apprécié en Asie, ce dernier est aussi appelé "cerisier de Chine" en raison de l'aspect de ses fruits qui sont ronds rosés et qui mesurent environ 3 ou 4cm de diamètre. Si ses premières mentions historiques officielles remontent à l'époque des empereurs de Chine (en 111 avant Jésus-Christ), le terme est apparu en France en 1721. Il a par la suite été introduit par les botanistes français Pierre Poivre et Joseph-François Charpentier de Cossigny, sur l'île de La Réunion en 1764 puis à Madagascar, état insulaire qui est aujourd'hui devenu l'un des plus grands producteurs de litchis.

Comment les choisir ?

Le litchi est un fruit très délicat, malgré la présence de son épaisse peau écailleuse. Avant tout, il faut savoir qu'il ne peut se savourer complètement qu'à deux périodes de l'année. La première en hiver (novembre, décembre, janvier), puis la seconde durant l'été (juin, juillet, août). En dehors de ces deux trimestres, les litchis que vous pourrez trouver dans le commerce ne seront que de piètre qualité. Pour un goût et une dégustation optimale, vous devez choisir des litchis dont la coque est encore dure, non craquelée et de préférence encore accrochée à sa tige. La couleur, quant à elle, doit idéalement être d'un joli dégradé allant du rose vers le rouge. Évitez à tout prix d'acheter ceux qui ont un aspect trop mou voire talé, et qui sont d'une couleur brune. Ces derniers sont alors bien trop mûrs pour être consommés ou même conservés.

Comment les conserver ?

Le litchi est un fruit fragile qui répond à des règles strictes de conservation. S'il n'a pas été décortiqué, il peut être maintenu entre trois jours et une semaine au réfrigérateur. À atmosphère ambiante en revanche, il doit être consommé dans les 48h au risque de voir son écorce brunir et pourrir très rapidement. Il est également possible de congeler vos litchis mais uniquement après avoir pris soin d'enlever leurs écorces et leurs noyaux. Ainsi, seule la chair blanche peut être conservée au congélateur, dans un sachet de congélation ou dans une boîte hermétique. Attention, pour une congélation optimale, la température ne doit pas être supérieure à -18°C. La durée de conservation maximale varie, quant à elle, selon la température réglée. Ainsi, à -18°C, vous pourrez conserver vos fruits entre 8 à 10 mois. En revanche, à -25°C, la conservation pourra aller jusqu'à 15 mois. Enfin, lorsque vous souhaiterez décongeler vos litchis, il conviendra de le faire en douceur, en les déposant d'abord dans votre frigo, pendant 6 à 8h.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.