Le "Batch cooking" ou comment cuisiner une seule fois pour toute la semaine

Chargement en cours
Le batch cooking permet de ne cuisiner qu'une fois par semaine.
Le batch cooking permet de ne cuisiner qu'une fois par semaine.
1/2
© Adobe Stock, lenets_tan

Laetitia Reboulleau

Votre emploi du temps ultra-chargé ne vous permet pas de cuisiner tous les jours de la semaine ? Le batch cooking est peut-être la solution. Cette technique, inspirée des pays anglo-saxons, consiste à préparer de grosses quantités de nourriture pour avoir de quoi tenir toute la semaine. Démonstration.

Il n'y a rien de tel qu'un bon petit plat fait maison ! Cuisiner est non seulement l'occasion de passer un bon moment, mais cela reste aussi la technique la plus pratique pour manger sain sans se ruiner et en se faisant plaisir. Derrière les fourneaux, c'est vous qui choisissez les ingrédients, en fonction de vos goûts et de vos besoins. Le seul problème ? Cuisiner peut prendre du temps.

Le batch cooking, la solution pour prendre de l'avance ?

Pour palier à ce problème de temps, nos voisins anglo-saxons ont trouvé la solution : le "batch cooking", ou l'art de cuisiner de grandes quantités. Le principe est simple : prendre deux heures le week-end pour préparer des bases de repas (légumes, féculents, viandes et poissons) pour toute la semaine. Il ne vous reste alors qu'à stocker le tout dans des boîtes hermétiques dans votre réfrigérateur ou dans votre congélateur, et d'assembler et de réchauffer le tout au moment des repas. Un gain de temps intéressant, mais pas seulement.

Une solution économique et équilibrée

L'un des gros avantages du batch cooking ? Faire des économies. En effet, si vous avez déjà un petit plat préparé avec amour dans votre frigo, vous serez moins tenté de passer par la case "plat à emporter", qui peut vite revenir très cher. Mais surtout, vous mangerez de façon plus équilibrée. Puisque vos repas seront préparés à l'avance, vous aurez eu le temps de réfléchir à la recette de façon à avoir tous les apports nécessaires dans votre assiette, plutôt que d'improviser un dîner avec les restes de votre réfrigérateur.

L'art de l'organisation

Seule contrainte du batch cooking ? La préparation, qui peut paraître un peu laborieuse sur le coup. Il faut prévoir les recettes pour la semaine - histoire de ne pas manger tous les jours la même chose ! -, mais aussi faire les courses et tout préparer. Pour que le travail soit moins fastidieux, c'est l'occasion où jamais de demander à toute la famille de mettre la main à la pâte : vos enfants seront ravis de participer à l'élaboration de leur repas.

Il ne vous reste ensuite qu'à choisir la technique qui vous convient. Certaines personnes préfèrent décliner plusieurs fois la même recette, d'autres préparer différents ingrédients (pâtes, légumes, viande, poisson...) de façon à pouvoir composer leur assiette au moment venu.

Quid de la conservation ?

Pas de panique, les aliments cuits se conservent très bien pendant quelques jours, à condition d'être stockés correctement. Si le temps de conservation dépasse les trois jours, privilégiez cependant le congélateur au réfrigérateur, en particulier pour les viandes et les poissons. Petite astuce : pensez à stocker les sauces dans un contenant séparé, pour ne pas que vos préparations soient trop molles ou détrempées.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.