Hamburger : la star américaine venue d'Allemagne

Chargement en cours
Popularisé par les chaînes de restauration rapide, le hamburger figure aujourd'hui à la carte de la plupart des restaurants traditionnels.
Popularisé par les chaînes de restauration rapide, le hamburger figure aujourd'hui à la carte de la plupart des restaurants traditionnels.
1/2
© Adobe Stock, fedorovacz
A lire aussi

Émilie Nougué

S'il est considéré depuis les années 1950 comme un emblème de la culture américaine, le hamburger a en fait été inventé en Allemagne, à Hambourg, ville qui lui a donné son nom. Zoom sur l'histoire de ce sandwich au pain rond devenu incontournable dans tous les restaurants.

Importé par des immigrés

Non, le mot hamburger n'a aucun rapport avec "ham", qui signifie jambon en anglais, mais évoque la ville d'Hambourg qui a vu naître cette spécialité. À l'origine, sa recette était loin d'être aussi gourmande qu'à l'heure actuelle. Il s'agissait simplement d'un steak accompagné de diverses sauces et placé entre deux tranches de pain brioché. Un plat dégusté surtout par les ouvriers dans les cantines des usines puisqu'il est facile à préparer, bon marché, nourrissant et rapide à manger.

C'est certainement grâce aux immigrés allemands que le hamburger est importé sur le sol américain au XIXe siècle. D'abord vendu par des marchands ambulants placés aux coins des rues de New York, il intéresse rapidement des hommes d'affaires et notamment les patrons de chaînes de restauration rapide qui commencent à émerger. White Castle est la première à naître en 1921, bien avant McDonald's, en 1952, ou Burger King en 1954.

Popularisé par les chaînes de fast food

En France, Wimpy est la première chaîne de fast food à faire son apparition et à mettre le hamburger à l'honneur. Si elle ne rencontre pas le succès escompté et ferme en 1969, McDonald's lui succède et parvient à conquérir les consommateurs. Le sandwich chaud au pain rond se décline peu à peu en de multiples recettes et séduit toujours plus la clientèle. Il reste néanmoins lié à la restauration rapide pendant plusieurs décennies et, bien que son succès soit international, un emblème de la cuisine américaine.

Adopté par les plus grands chefs

Ces dernières années cependant, le hamburger a gagné ses lettres de noblesse. Si sa recette traditionnelle à base de viande hachée de boeuf et de crudités reste incontournable, plusieurs chefs renommés se le sont appropriés pour en proposer des versions plus haut de gamme. En 2008, Yannick Alléno a ainsi créé un sandwich sacré "meilleur burger du monde" par le New York Times. Alain Ducasse a imaginé un burger au calamar, Anne-Sophie Pic une version au foie gras et champignons en persillade... et peu à peu, ce symbole de fast food s'est invité dans la quasi totalité des cartes des restaurants, qu'ils soient étoilés ou non. Par ailleurs, des enseignes de burgers premium ont également vu le jour en France à l'instar de Big Fernand, fondée en 2011 et qui compte aujourd'hui une quarantaine d'établissements.

Né en Allemagne, popularisé aux États-Unis puis apprécié dans le monde entier, le hamburger fait aujourd'hui partie intégrante de la gastronomie française. En 2016, il est devenu le sandwich préféré des Français devant le traditionnel jambon-beurre et le pain pita. Et en 2017, pour la première fois, les ventes de burgers ont été supérieures à celles du jambon-beurre, d'après une étude du cabinet Gira Conseil. Une véritable révolution gastronomique !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.