Glaces : quelles alternatives plus saines pour le plaisir gourmand de l'été ?

Chargement en cours
Les glaces, le plaisir gourmand de l'été à consommer avec joie et modération !
Les glaces, le plaisir gourmand de l'été à consommer avec joie et modération !
1/2
© Adobe Stock, Jacob Lund

Les glaces sont synonymes de plaisir, d'été, de vacances... Mais le cornet dans lequel vous croquez allègrement est aussi très calorique. À consommer avec modération donc.

En vacances sur la plage, en balade, en dessert, au goûter, les glaces et sorbets sont rois. Synonymes de gourmandise et de plaisir, ils sont les goûters et desserts de l'été. Problème, ces petits bâtonnets et boules rafraîchissants sont riches en sucre et matières grasses. De vraies bombes caloriques dont il ne faut pas abuser.

Glaces et sorbets, quelles différences ?

Il convient de faire le tri parmi tous ces plaisirs glacés. Tout d'abord, la glace au lait doit contenir au moins 5 % de lait d'origine animale ou végétale. À ne pas confondre avec la crème glacée, très onctueuse, fabriquée à partir d'au moins 8% de matières grasses (uniquement de la crème). Une recette ultra-savoureuse mais aussi très riche. Le sorbet, lui, est composé d'eau et de fruits (en quantité plus ou moins importante selon la qualité du produit). Ce qui fait la différence entre une glace, une crème glacée et un sorbet, c'est donc la présence ou non de matière grasse. À ces ingrédients peuvent s'ajouter des colorants, du sucre, des arômes (artificiels ou naturels), des agents de texture.

À noter : selon la législation, les sorbets contiennent plus de fruits que les glaces, 25% minimum pour les premiers contre 15% minimum pour les seconds.

Une glace ou un sorbet ?

S'il est vrai qu'à quantité égale le sorbet est moins calorique qu'une glace ou barre glacée, le sorbet n'est pas pour autant un produit light. Il est en effet souvent très riche en sucre et consommés trop régulièrement, sorbets comme glaces ne participent à une alimentation saine et équilibrée. Si vous faites attention à votre apport en calories, optez plutôt pour un sorbet qu'un cône glacé.

La nice cream, la glace sans matières grasses

C'était la tendance sur les réseaux sociaux l'an passé : la nice cream, une glace sans crème ni lait, parfaite pour les vegans et ultra-simple à réaliser. Il suffit de mixer des rondelles de bananes et de les congeler (pourquoi pas dans des moules à esquimaux). C'est simple, sain, rapide et pas cher. Vous pouvez l'agrémenter de myrtilles, de fraises, de framboises, d'épices, de gingembre... Aucun sucre ni matière grasse mais le plein de vitamines et de fibres !

Le sorbet maison

Là encore rien de plus simple : il vous suffit d'ajouter un trait de sirop à la violette par exemple, du jus de citron, une purée de fraises à de l'eau. Mélangez le tout, placez le mélange dans des moules à esquimaux ou dans des bacs à glaçons dans lesquels vous glissez des bâtonnets et le tour est joué. Quelques heures au congélateur et vous avez des sorbets maison light dont vous avez contrôlé l'apport en sucre.

Autre alternative, la salade de fruits

Simple et efficace. Si elle n'est pas aussi nomade qu'un cône ou une barre glacée, elle fait tout de même un dessert coloré, sucré (bons sucres) et gourmand ! Et en été, il est facile de se concocter une savoureuse salade de fruits de saison : pastèque, melon, fraises, abricots, groseilles... Parsemez le tout de feuilles de menthe, de quelques amandes concassées pour le côté croquant, d'un filet de jus de citron ou encore d'un peu d'eau de fleur d'oranger.

Enfin, si vous craquez pour une crème glacée surmontée d'un coulis de chocolat, de morceaux de cookies et de noix de pécan bien gourmands, ne culpabilisez pas ! Il est essentiel de savoir se faire plaisir. Donc appréciez votre glace, savourez-la. Tant qu'elle reste une exception dans la semaine, il n'y a aucune raison de se priver de ce plaisir "coupable" !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.