Fruits mûrs : ces astuces pour les reconnaître

Chargement en cours
Acheter des fruits mûrs n'est pas toujours une chose facile.
Acheter des fruits mûrs n'est pas toujours une chose facile.
1/2
© Adobe Stock, nd3000
A lire aussi

Laetitia Reboulleau

Sur l'étal du marché, dans les grands magasins ou bien tout simplement si vous avez des arbres fruitiers dans votre jardin, il est important de savoir discerner si un fruit est mûr ou non avant de le consommer, pour préserver votre santé. Heureusement, il y a des signes qui ne trompent pas. Odeur, texture, couleur... Que faut-il regarder ? Découvrez tous les éléments qui peuvent vous renseigner.

La peau du fruit, un indicatif parfois trompeur

Bien évidemment, l'aspect visuel d'un fruit est à ne pas négliger au moment de l'achat. La couleur de la peau permet de déterminer son état de maturation dans certains cas, comme par exemple pour les bananes, ou les tomates. Une jolie couleur appétissante donne généralement envie de croquer le fruit à pleines dents, mais attention, les apparences peuvent parfois être trompeuses, ou tout du moins, ne pas suffire. Par exemple, dans le cas des pommes, d'un ananas ou d'une pastèque, son aspect extérieur ne vous permettra pas de déterminer si le fruit est mûr, ou non.

Évitez de trop toucher les fruits

C'est un réflexe commun, mais qu'il faudrait en théorie bannir. Pour vérifier qu'un fruit est mûr, certaines personnes le saisissent, le manipulent, le tâtent afin de connaître sa texture. Et cette dernière peut-être un bon indicateur, notamment pour éviter de choisir un fruit trop mûr, qui commence à se ramollir, et qui risque de ne plus être consommable sous peu. Pourtant, cette technique peut aussi abîmer les fruits, et les faire pourrir plus vite. Alors, évitez d'enfoncer vos doigts dans leur peau, même pour vérifier s'ils sont prêts à être consommés.

L'odeur, le meilleur indicatif

Votre odorat est votre meilleur allié lorsqu'il s'agit de reconnaître un fruit mûr. Ces derniers dégagent en effet une savoureuse odeur, qui devrait avoir le don de vous mettre l'eau à la bouche. S'il dégage un délicieux parfum sucré, c'est qu'il est prêt à être consommé sur-le-champs. Si l'odeur est totalement absente, mieux vaut patienter encore quelques jours pour laisser au fruit le temps d'arriver à maturation. Quant aux odeurs trop écoeurantes, attention : elles peuvent signifier que le fruit est pourri !

Les petites astuces particulières à connaître

Certains fruits à la peau particulièrement épaisse ne vous facilitent pas la tâche. Mais rassurez-vous, il existe des petites astuces pour savoir s'ils sont mûrs ou non, sans avoir à les ouvrir. Les melons et les pastèques mûrs sont plus lourds que ceux qui ne le sont pas. Les feuilles d'un ananas doivent se détacher toutes seules lorsqu'il est prêt à être consommé. Quant aux figues, ces dernières doivent avoir une queue bien ferme.

Attention aux fruits qui continuent à mûrir !

Bon à savoir : certains fruits arrêtent de mûrir au moment où ils sont cueillis. C'est notamment le cas pour les agrumes, les fraises ou encore l'ananas. D'autres en revanche continuent leur processus de maturation dans la corbeille à fruits. Ainsi, si vous achetez des pommes, des bananes ou encore des mangues qui ne sont pas tout à fait mûres, ils vous suffira de patienter quelques jours pour vous régaler.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.