Fringales : et si on apprenait à grignoter sainement ?

Chargement en cours
Une bonne fringale est une fringale qui fait varier les plaisirs.
Une bonne fringale est une fringale qui fait varier les plaisirs.
1/2
© Adobe Stock, PicsArt

Mieux grignoter pour toujours autant de plaisir et moins de calories. Adepte du petit en-cas quelle que soit l'heure, voilà quelques conseils pour rassasier une fringale intempestive sainement.

On sait que le grignotage est souvent irrépressible malgré les mauvais effets qu'il peut avoir sur nous, notamment en rompant notre routine alimentaire. Cependant, il peut y avoir des vertus à ces fringales. Avant tout, chacun doit respecter le rythme qui lui convient. Vous aimez faire des petits repas complétés par des petites faims de-ci de-là ? Voici les clés de la réussite.

Le grignotage peut représenter jusqu'à 20% de notre consommation calorique quotidienne, alors, autant ne pas prendre ces apports alimentaires à la légère.

Essayer de pallier ses envies avec de l'eau

L'eau est un "aliment" toujours sain et qui permet de couper la faim si elle n'est que fugace. Auquel cas, cette subite fringale pourrait disparaître aussi vite qu'elle est apparue. L'eau a cet effet coupe-faim qui suffit souvent. Un bon verre d'eau peut venir éteindre une envie soudaine, peut-être inutile, d'aller grignoter.

Ne pas diaboliser les encas

Si on les a longtemps blâmés pour notre déséquilibre nutritionnel, les encas peuvent bien souvent nous faire moins manger dans une journée. Car en assouvissant cette petite faim, peut-être mangerez-vous un peu moins au repas qui vient. Mais encore, si on induit souvent une notion non essentielle à ces pauses gourmandes, elles peuvent nous redonner de l'énergie à un moment où le corps a un coup de mou.

Bien sélectionner ses aliments

N'oublions pas que, comme à table, les aliments devant nous ont leur importance. Bien choisir autour de principes de variété et de complémentarité, tout en choisissant des aliments qu'on apprécie. La bonne composition de la fringale varie entre des protéines (produits laitiers, fruits à coque, etc.), pour l'énergie dans la durée, des glucides, grâce aux fruits (frais ou secs), pour l'énergie rapide, et des fibres que nous retrouvons dans les céréales pour combler la satiété. Un encas idéal, selon les diététiciens, se compose d'un verre d'eau, d'une pomme et d'un fromage blanc.

Savoir se faire plaisir intelligemment

Une bonne collation doit aussi être composée d'aliments appréciés par celui qui la prend, mais tout en respectant les recommandations précédentes. Savoir se faire plaisir intelligemment c'est aussi éviter le sucre, qui n'a des effets que de courte durée, ainsi que les aliments trop gras qui viendraient peser sur votre transit.

Tournez-vous vers des astuces saines et faibles en calories

Apprenez aussi à duper votre cerveau en le rassasiant artificiellement. Eh oui ! Sentir pour mieux maigrir. Certaines huiles essentielles*, comme celles de clou de girofle ou de Cannelle de Ceylan, transmettraient des odeurs qui satisferaient le cerveau et neutraliseraient l'envie de manger.

Bien mâcher et bien manger

Quelle que soit la taille de votre fringale, bien mâcher est une clé essentielle dans l'équilibre alimentaire. La mastication libère des enzymes qui facilitent la digestion. Le contexte tient aussi son importance : rendre les repas et les encas "sacrés". En mangeant sans être diverti, la frustration alimentaire disparaît aussi plus facilement.

*Attention, les huiles essentielles sont déconseillées aux femmes enceintes, allaitantes et aux enfants de moins de trois ans. Demandez toujours un avis médical.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.