Frangipane, briochée... à chaque région sa galette des rois !

Chargement en cours
La galette des rois à la frangipane est le gâteau le plus prisé à l'Épiphanie. Elle connaît quelques variantes régionales.
La galette des rois à la frangipane est le gâteau le plus prisé à l'Épiphanie. Elle connaît quelques variantes régionales.
1/2
© Adobe Stock, Guy

Si la galette des rois à la frangipane est la plus populaire dans une bonne partie de la France, sa version briochée ou sablée est plus prisée dans le Sud ou en Bretagne. Découvrez les 1 001 variations de cette délicieuse pâtisserie qui célèbre les rois à l'Épiphanie.

La bûche de Noël est à peine avalée que la galette des rois est déjà sur tous les étals des boulangeries et des pâtisseries. À partager en famille, entre amis ou entre collègues, elle est une tradition du début d'année, lors de l'Épiphanie. Si certains ne jurent que par la galette à la frangipane, d'autres lui préfèrent des versions plus régionales. Quelle version allez-vous choisir cette année pour tirer les rois ?

La galette des rois à la frangipane

Aussi surnommée la "Parisienne", elle est la star des galettes dans le nord de la France. Son origine remonterait au XIVe siècle, où elle était préparée à Amiens. Sa recette est composée de pâte feuilletée, d'oeufs, de beurre et surtout de poudre d'amande. La galette à la frangipane séduit pour le côté croustillant de sa pâte et le fondant de sa frangipane.

La galette des rois beurrée

Dans le Nord, petite poche de résistance à la galette à la frangipane : la galette beurrée dunkerquoise tire son épingle du jeu. Il s'agit d'un version à la pâte briochée fourrée d'une crème au beurre et parfumée au rhum ou au kirsch. Elle ressemble à une tarte tropézienne en plus claire et en plus moelleuse.

La galette des rois sablée

Revisitée à la bretonne elle est forcément sablée. Simple et rapide, la recette est inspirée de la galette bretonne. À base de beurre demi-sel et parfumée au rhum, c'est une alternative gourmande pour les allergiques aux amandes.

La couronne briochée

Dans le sud de la France et notamment en Occitanie, le gâteau des rois est la coque des rois, une couronne briochée couverte de sucre à la fleur d'oranger, avec un zeste d'orange et de citron. Le limoux (ou limos) est une variante dans laquelle sont ajoutés des fruits confits (cédrat, melon, bigarreaux). Dans la région toulousaine, la coque (ou le roi) et le limoux sont consommés pendant un mois et demi, contre une quinzaine de jours pour la galette à la frangipane dans le nord de l'Hexagone. Dans la brioche des rois c'est bien sûr le côté moelleux et la touche de sucre qui séduisent les gourmands.

Variante du gâteau des rois brioché : le garfou béarnais préparé principalement dans la région de Pau. Il est lui aussi composé d'une pâte briochée mais en plus de la fleur d'oranger, il est aussi parfumé à l'anis.

La galette des rois à la pâte à choux

En Franche-Comté, la frangipane est remplacée par une pâte à choux. La galette bisontine (ou comtoise) est délicatement parfumée à la fleur d'oranger. C'est une recette simple, facile et peu chère dont les origines remonteraient au XIe siècle.

S'il existe des versions locales à la classique galette à la frangipane, elles ont toutes deux points communs : la fève et la couronne !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.