Faux-mage : tout savoir sur le fromage vegan

Chargement en cours
Le fromage végétal, se décline sous plusieurs formes.
Le fromage végétal, se décline sous plusieurs formes.
1/2
© Adobe Stock, byheaven

Le fromage végétal fait de plus en plus parler de lui. Pas étonnant puisqu'il se décline désormais sous différentes formes et adopte des saveurs originales, pour le plus grand plaisir des végétaliens, mais aussi des personnes intolérantes aux produits laitiers.

Yaourt au soja, lait d'amandes ou steak de tofu, les alternatives végétales aux aliments du quotidien se multiplient. Mais un produit continue de se faire rare en grandes surfaces : le faux-mage, version vegan du fromage. Si certains y voient un outrage à la gastronomie, particulièrement en France où fourme d'Ambert et autres spécialités fromagères sont intouchables, il s'agit d'une alternative intéressante pour les amateurs qui sont malheureusement intolérants aux produits laitiers ou pour ceux qui ont décidé d'adopter un régime végétalien, c'est à dire sans produit d'origine animale.

Le faux-mage, qu'est ce que c'est ?

Le faux-mage, ou vromage, peut être réalisé à partir de lait. Mais pas question ici de lait de vache, de chèvre ou de brebis, c'est principalement le lait d'amandes qui est utilisé, une boisson végétale qui n'est évidemment pas du vrai lait, mais un mélange d'eau et d'amandes. Entrent aussi dans la composition les noix de cajou, ainsi que les purées d'oléagineux, que ce soit les amandes, les noix ou les noisettes. Le faux-mage est ensuite affiné et fermenté afin de pouvoir proposer aux consommateurs un produit le plus proche possible de l'original. Celui-ci peut également être agrémenté d'ail, de fines herbes ou autres épices afin de lui donner une saveur originale, et peut être consommé tel quel comme n'importe quel autre fromage. Il peut également être utilisé en cuisine, à l'image de la mozzarella végétale sur les pizzas, ou encore des nombreuses sortes de faux-mages spécialement pensées pour la raclette ou la fondue. Il est même possible de trouver des fromages à pâte persillée végétaux.

À franceinfo, Mary Carmen Jähnke, la créatrice de la crémerie végétale Jay & Joy, se confie sur ses recherches : "C'est vraiment un travail acharné qui demande constamment d'avoir l'oeil dessus pour avoir la texture, les goûts, les odeurs." Le graal pour celle qui a suivi des cours d'affinage auprès de fromagers ? Créer un camembert vegan. "Il n'est pas encore au point car il refuse de couler, à mon grand désespoir. Il pue, ah ça oui, il pue fort, mais il ne coulepas," explique-t-elle à Slowly Veggie.

Autre spécialiste, Lucie De Ribier, co-fondatrice de La Petite Fraw, souligne les avantages de cette version végétale du fromage à Madame Figaro : "(Il) contient du 'bon gras' grâce aux oléagineux et, en plus d'être très digeste, il est souvent agrémenté de super-aliments comme des baies, des graines, des algues ou encore des fruits secs, bon pour la santé."

Où le trouver ?

Le faux-mage est principalement commercialisé dans les épiceries bios ou boutiques spécialisées, comme Naturalia, Biocoop, La Vie Claire ou encore Queue de cerises. Mais il est également possible de le commander en ligne, directement sur le site des producteurs, comme La petite Fraw, Jay et Joy, Les Nouveaux Affineurs ou Petit Veganne, pour ne citer qu'eux, ou sur des sites spécialisés comme The Vegan Shop ou Un Monde Vegan. Quant aux grandes surfaces, elles commencent petit à petit à proposer certaines marques de faux-mages, souvent industrielles.

Si vous avez l'âme aventurière, il est également possible de créer son propre fromage végétal. Pour cela, il suffit de se laisser guider par les nombreuses recettes disponibles sur Internet, ou de suivre à la lettre les conseils des livres de cuisine spécialisés qui fleurissent en librairie, à l'image de "Ma petite crèmerie vegan" de Sébastien Kardinal et Laura Veganpower ou encore "Fromages Vegan" de Marie Laforêt. Alors, prêtes à essayer ?

Vos réactions doivent respecter nos CGU.