Farce, cuisson, assaisonnement : comment réussir sa dinde de Noël ?

Chargement en cours
La dinde est un classique des fêtes de fin d'année.
La dinde est un classique des fêtes de fin d'année.
1/2
© Adobe Stock, New Africa
A lire aussi

La dinde de Noël est un grand classique des fêtes de fin d'année. Sa viande est tendre, juteuse et plaît généralement aux petits comme aux grands. Mais encore faut-il savoir s'y prendre pour la préparer et la réussir. Découvrez les points essentiels pour régaler vos invités.

Vider sa dinde, c'est obligatoire

Cette étape est certes peu ragoûtante, mais c'est un passage obligé avant de farcir votre volaille et de la faire cuire : il faut la vider, c'est-à-dire retirer viscères et entrailles avant la cuisson. Pourquoi ? Parce que sinon, votre viande va prendre un goût extrêmement amer et sera totalement gâchée. Si c'est la première fois que vous le faites, attention, ce processus peut prendre un peu de temps...

Choisissez la farce qui vous convient

La dinde traditionnelle des fêtes de fin d'année est farcie, mais il existe différentes façons de préparer cette farce, de façon à ce qu'elle s'adapte à votre goût. Pour une version simple et efficace, vous pouvez tout simplement mélanger du fromage frais et des herbes fraîches. Envie d'un résultat un peu plus parfumé ? Hachez des oignons que vous ferez caraméliser dans du beurre, avant d'ajouter de la sauge et du pain de mie trempé dans du lait. Le résultat sera moelleux et savoureux, et parfumera votre viande à la perfection.

Envie de quelque chose de plus "traditionnel" ? La recette de la farce classique est simple à préparer à la maison, puisqu'il suffit de mélanger des oignons revenus dans de l'huile d'olive, de la chair à saucisses, des herbes fraîches, du sel et du pain de mie trempé dans du lit. Sachez que vous pouvez trouver cette farce toute prête chez votre volailler, et parfois chez votre boucher.

Bon à savoir : la cuisson de la chair sera plus uniforme si la farce n'est pas trop dense, et l'idéal est de farcir votre dinde juste avant de l'enfourner, pour éviter que les bactéries de la viande crue ne prolifèrent.

Soyez bien équipée

Pour cuire une dinde, il faut un four d'une taille conséquente et une rôtissoire dans laquelle vous placerez votre volaille. La plupart des modèles sont en acier inoxydable épais ou en aluminium. Mais si vous voulez miser sur une cuisson rapide, privilégiez les rôtissoires en acier émaillé, dotées d'un couvercle. Ces dernières réduisent drastiquement le temps de cuisson.

Une dinde bien assaisonnée

Il existe plusieurs façons d'assaisonner sa viande pour qu'elle ait un goût savoureux. La technique de la saumure fait partie des plus efficaces : immergez la dinde dans un mélange d'eau froide et de gros sel et faites-la tremper pendant toute une nuit pour avoir une viande bien salée, juteuse et savoureuse. Autre technique : étaler du beurre aromatisé aux fines herbes (et pas de l'huile !) sous la peau avant d'enfourner le tout. Pendant la cuisson, arrosez régulièrement la dinde avec le jus de cuisson, et la peau sera bien croustillante pour une viande moelleuse.

Un temps de cuisson optimal

Si vous faites cuire votre dinde de façon classique, n'oubliez pas : cela prend du temps, car la température de cuisson est de 165°C. Comptez 45 minutes par kilogramme de dinde, et utilisez un thermomètre pour juger de l'avancement : la dinde et la farce sont prêtes lorsqu'elles atteignent une température interne minimale de 82°C. Et surtout, n'oubliez pas de laisser votre viande reposer 20 minutes avant de la trancher.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.