Faire ses propres conserves, c'est possible !

Chargement en cours
Réalisez vos propres conserves pour profiter de vos fruits et légumes toute l'année.
Réalisez vos propres conserves pour profiter de vos fruits et légumes toute l'année.
1/2
© Adobe Stock, New Africa
A lire aussi

Il est très simple de réaliser ses conserves soi-même. À la fois accessible, pratique et économique, fini le gaspillage, vous pourrez consommer tous les fruits et légumes de votre potager plus tard dans l'année. Voici les quelques étapes à réaliser pour faire ses propres conserves.

Étape n°1 : le matériel et sa préparation

Pour ce faire, vous devez avoir en votre possession des bocaux en verre bien nettoyés ou "pré-stérilisés". Vous pouvez nettoyer votre matériel (terrine, bocaux, couvercles...) simplement à l'eau chaude savonneuse et laissez sécher le tout à l'air libre, mais il est aussi d'usage de stériliser une première fois les pots à vide avant de les utiliser. Pour cela, il vous suffit de faire bouillir de l'eau dans une casserole de taille adaptée et d'y plonger votre matériel. L'eau doit recouvrir vos pots de façon à avoir quelques centimètres au-dessus de ceux-ci. Ensuite, laissez-les dans l'eau bouillante pendant dix minutes, le temps d'éliminer les éventuelles impuretés et bactéries. Attention toutefois, si vos pots sont dotés de joints en plastique, veillez à les laisser seulement trois minutes dans l'eau, afin de ne pas les endommager. De la même façon, faites attention aux différences de températures et aux chocs subi par vos pots en verre lors de cette étape, il ne faudrait pas qu'ils cassent ou se fissurent. Ainsi, vous pouvez placer des torchons au fond de votre casserole avant de les y plonger.

Étape n°2 : les aliments

Pour faire ses propres conserves, il est important de bien choisir ses fruits et légumes. Dans le cas où vous voudriez faire des compotes ou des confitures, inutile de les choisir avec précaution, en revanche, si vous souhaitez mettre en conserve des fruits et légumes entiers, la sélection des produits est primordial. Ceux-ci doivent être frais et fermes, adaptés à la mise en conserve.

Étape n°3 : la préparation

Une fois vos produits sélectionnés, effectuez les étapes de la recette que vous avez choisi. Remplissez le bocal avec vos aliments, puis de l'eau (ou ce qui est indiqué dans votre recette) de façon à recouvrir les aliments (en laissant quelques centimètres sans liquide). Faites attention lors de cette étape et avant de fermer les pots, qu'aucune poussière ou autres particules ne se soient glissées sur les bords des bocaux, cela pourrait faire échouer tout le processus de mise en conserve.

Étape n°4 : la stérilisation

La stérilisation est l'étape primordiale de la mise en conserve puisqu'elle va permettre de chasser l'air du contenant pour le rendre étanche. Une fois vos pots remplis vous avez différentes solutions pour les stériliser mais dans ce cas de figure, il s'agira d'utiliser une grande casserole. Il vous suffit alors d'y faire bouillir de l'eau et d'y plonger vos préparations, de la même manière qu'à la première stérilisation en terme de remplissage et avec les mêmes précautions. Ensuite, laissez vos préparations dans l'eau en ébullition le temps nécessaire en fonction des aliments que vous avez placez dans votre conserve. Il faudra ensuite que laisser l'eau refroidir naturellement avant de sortir les bocaux.

Étape n°5 : la vérification et le stockage

Pour vérifier que vos bocaux sont bien stérilisés, tout va dépendre du matériel utilisé. Si vous avez opté pour des bocaux avec des couvercles en métal, ceux-ci doivent présenter une concavité. Pour ceux munis d'un joint en caoutchouc, la fermeture métallique doit pouvoir se bloquer sans que le couvercle ne s'ouvre. Il ne vous reste plus, ensuite, qu'à stocker vos préparations étiquetées dans un endroit sec et frais, à l'abri de la lumière.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.