Elizabeth II : quels sont ses plats préférés ?

Chargement en cours
La reine Elizabeth II déguste la nourriture préparée par les étudiants du Clontarf Aboriginal College de Perth en Australie, le 27 octobre 2011.
La reine Elizabeth II déguste la nourriture préparée par les étudiants du Clontarf Aboriginal College de Perth en Australie, le 27 octobre 2011.
1/2
© Sipa, Sharon Smith/AP

La monarque la plus célèbre de l'époque actuelle ne vit pas dans la privation, sans toutefois tomber dans l'opulence. L'élégante nonagénaire sait apprécier les mets raffinés mais démontre aussi avoir des goûts simples. À sa table se retrouvent des préparations culinaires bien connues par le commun des mortels et même des produits commercialisés en grande surface. À l'approche des 95 ans d'Elizabeth II, le 21 avril 2021, faisons un détour indiscret dans sa cuisine.

Elizabeth II débute ses journées de reine par un petit-déjeuner léger en compagnie de son époux, le prince Philippe, et de ses corgis : une tasse de thé Earl Grey contenant du Darjeeling et un bol de céréales Kellogg's dont elle se sert elle-même à sa convenance. Selon ses envies, à cela s'ajoutent des toasts tartinés de marmelade, un yaourt et/ou des fruits. Très éloignées du traditionnel "english breakfast" composé de tranches de bacon et d'oeufs, ses habitudes démontrent que la souveraine accorde une attention particulière à sa ligne.

Plats et desserts : que sert-on à la Queen ?

Cette mère de quatre enfants, dont le prince Charles, a vu défiler des milliers de plats sous ses yeux. Ils lui ont permis d'affuter son palais et de lui faire connaître ce qu'elle n'appréciait pas. Comme pour les autres membres de la famille royale, ses préférences sont annotées dans la fameuse liste d'ingrédients à bannir des cuisines de Buckingham Palace : pas de produits qui ne sont pas de saison, pas d'ail car la reine en déteste l'odeur, de l'oignon seulement en cas de nécessité absolue pour relever la saveur de la recette, pas de fruits de mer pour éviter les intoxications, pas de viande saignante mais seulement à point ou cuite...

L'ancien chef des Windsor et cuistot personnel d'Elizabeth II, Darren McGrady, révélait en 2017 ses préférences de carnivore : "La reine adore manger : du gibier à plumes, du faisan, de la perdrix." Autre péché mignon, le rôti d'agneau ! Il garnit notamment le banquet des têtes couronnées, le dimanche à la sortie de la messe : "Le plat principal, un agneau rôti traditionnel avec des légumes de saison. La reine aime sa viande bien cuite, donc elle a toujours les deux premières tranches. Ils ont aussi une salade composée - juste de la laitue et du concombre avec un peu de menthe ou de la carotte râpée et de la coriandre." En dessert, la grand-mère des princes William et Harry aime profiter des pêches blanches et des fraises qui poussent sur le domaine Windsor. Dans les bâtiments de leur ferme Royal Dairy est préparé un fromage frais dont elle raffole également, surtout au déjeuner !

Boissons alcoolisés et chocolat noir : les douceurs coupables

Sa Majesté sait se faire plaisir, non seulement dans son alimentation mais aussi au niveau des breuvages. "Le midi, elle ne boit pas de vin mais ne se passe jamais de son Gin. Le soir, en revanche, elle boit du Gewurztraminer, un vin assez léger et doux. Le prince Philip ne boit pas vraiment de vin - il préfère avoir une bouteille de bière", dévoilait Darren McGrady qui a aussi nourri Lady Diana et ses enfants. Si Elizabeth II veille à ne pas déguster des préparations trop sucrées, elle se lâche sur un aliment qui fait fondre presque tous les humains depuis des siècles. Le chocolat est son point faible, plus particulièrement le chocolat noir et les Bendicks Bittermints. "Plus c'est noir, mieux c'est (...) Le Chocolate Biscuit Cake est le seul gâteau dont elle demande un morceau tous les jours jusqu'à ce qu'il soit fini. Elle en prend une petite part quotidiennement jusqu'à ce que vous vous retrouviez en cuisine avec juste un minuscule, minuscule petit morceau. Mais même celui-là, il faut le lui garder !", a assuré l'ancien cuisinier des membres de la royauté britannique. God save the chocolate !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.