Desserts à la vapeur, la nouvelle tendance culinaire à tester

Chargement en cours
Quoi de mieux qu'un délicieux dessert avec des boulettes cuites à la vapeur et des fruits fraîchement cueillis, pour une pause goûter fraîche et gourmande.
Quoi de mieux qu'un délicieux dessert avec des boulettes cuites à la vapeur et des fruits fraîchement cueillis, pour une pause goûter fraîche et gourmande.
1/2
© Adobe Stock, iMarzi
A lire aussi

Ces dernières années, la nourriture "healthy" s'est frayée un chemin dans les cuisines des Français. De plus en plus préconisée, elle est gage d'une meilleure alimentation et par conséquent d'une meilleure santé. Mais entre le bio, le véganisme ou encore le sans gluten, il est une nouvelle tendance alliant santé et gourmandise : les desserts cuits à la vapeur !

On le sait tous, la cuisson vapeur est généralement utilisée pour cuisiner des plats salés. Alors, quid des desserts en tous genres ? Zoom sur la nouvelle tendance culinaire à tester.

La cuisson à la vapeur, qu'est-ce que c'est ?

C'est une technique de cuisine vieille de plusieurs milliers d'années. Aussi appelée "cuisson à l'étouffée", la cuisson vapeur consiste à faire cuire ses aliments plus lentement et de manière moins agressive. Pour se faire, de l'eau ou un bouillon (qui peut être aromatisé) est versée dans un récipient puis portée à ébullition à une température souvent inférieure à 100 degrés. La préparation à cuire est alors déposée dans un (ou plusieurs) compartiments juste au-dessus afin que la vapeur montante traverse les aliments et les cuise doucement. Encore méconnue, cette méthode de cuisson ancestrale est d'abord apparue au Japon, avant d'être reprise en Chine, puis au-delà des océans, au Pérou, chez les Maori puis en Inde et au Maghreb. En France, elle n'est utilisée que depuis une vingtaine d'années.

Les différentes méthodes

Sachez qu'il existe plusieurs méthodes de cuisson à la vapeur. Cette dernière varie en fonction de l'aliment que l'on souhaite cuire et du rendu attendu. La plus répandue de nos jours s'effectue grâce à l'aide d'un cuiseur vapeur. N'oublions pas le traditionnel récipient en bambou, très utilisé en Asie, et le couscoussier, commun au Maghreb. Dans la cuisine industrielle, les aliments sont parfois cuits à la vapeur à très haute température (400°) pour permettre une meilleure conservation. Mais venons-en à nos desserts. Selon la naturopathe Jennifer Hart Smith, interrogée par Madame Le Figaro en octobre 2020, si l'on souhaite faire cuire des fruits, des pâtes sucrées ou autres gourmandises, il est impératif de le faire à faible température car ce sont des aliments "fragiles".

Les avantages de la cuisson vapeur pour les desserts

Une chose est certaine : la cuisson vapeur est plus saine que la cuisson au four car elle ne demande presque aucune matière grasse, et ce, y compris pour un gâteau. Elle permet aussi de relever le goût des aliments ! Grâce à la vapeur, les arômes sont diffusés dans tout le plat, le rendant ainsi plus doux et savoureux. La texture change également : elle peut inquiéter au premier abord, notamment par son aspect "spongieux", mais elle est en fait plus moelleuse et fondante à l'intérieur. À noter que la cuisson vapeur ne permet pas d'obtenir un résultat croustillant, mais plus un aspect "mie". Ce dernier point constitue d'ailleurs un gros avantage puisqu'il permet de conserver les oligoéléments, les vitamines et tous les nutriments qui brûlent d'ordinaire au moment de la formation de cette "croûte" de gâteau.

Quelques idées à tester

Si vous souhaitez vous lancer dans les desserts vapeurs, Jennifer Hart Smith vous conseille de commencer par des compotes ou des confitures. Elles sont plus faciles à réaliser et demandent moins d'organisation. Après c'est un immense champ des possibles qui s'offrent à vous. Du marbré au flan en passant par des recettes plus gastronomiques comme la fève tonka, le choix est vaste ! Vous pouvez varier les couleurs, les fruits, les épices, les arômes et même essayer des recettes étrangères comme le pudding anglais ou le manju japonais. C'est à vous de voir !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.