Connaissez-vous le turducken, cette improbable recette typique de Thanksgiving ?

Chargement en cours
Thanksgiving est une fête traditionnelle scrupuleusement respectée par les Américains. La dinde ou le turducken sont les stars de ce repas souvent gargantuesque.
Thanksgiving est une fête traditionnelle scrupuleusement respectée par les Américains. La dinde ou le turducken sont les stars de ce repas souvent gargantuesque.
1/2
© Adobe Stock, LIGHTFIELD STUDIOS
A lire aussi

Tout le monde a déjà entendu parler de Thanksgiving, cette réunion de famille typiquement américaine durant laquelle les citoyens remercient Dieu pour les bienfaits accordés pendant l'année. Pour l'occasion, chaque famille se retrouve autour d'un repas, on ne peut plus garni. La star de ce repas est souvent la dinde mais il existe une alternative pour le moins étonnante : le Turducken.

Comme souvent avec les Américains, la culture du "toujours plus" touche à tous les domaines, y compris la cuisine. Le turducken, plat gargantuesque et familial très souvent concocté pour les fêtes, n'échappe pas à cette règle.

Le turducken, c'est quoi ?

Le turducken ou "dinde gigogne" est une spécialité venant d'Amérique du Nord. Elle se compose d'une dinde désossée farcie d'un canard, lui-même désossé et farci d'un poulet désossé. Enfin, ce dernier est également farci de chapelure et de saucisse. Chaque couche est également recouverte de farce ou de lard, selon les recettes. Des carottes, oignons ou gousses d'ail peuvent ensuite être ajoutés pour apporter plus de goût. Le résultat final est braisé, grillé ou rôti pour donner naissance à des sortes de poupées russes gastronomiques. Une extravagance culinaire qui nous ferait presque songer aux immenses banquets traditionnels du Moyen-Âge.

D'où vient ce plat ?

"Turducken" est un mot-valise qui est formé à partir des mots anglais suivants : turkey (qui signifie dinde), duck (qui signifie canard) et enfin chicken (qui signifie poulet). Aujourd'hui, il est impossible de connaître exactement l'origine de ce plat. Cependant, il semble que les premières apparitions de cette recette soient survenues dans les années 1980, au sein de la ville de Maurice, en Louisiane. Sa popularisation est attribuée à Paul Prudhomme, un chef-cuisinier américain qui a été le premier à publier sa recette du turducken dans son livre "The Prudhomme Family Cookbook", en 1986. De son côté, la société Hebert's Specialty Meats revendique farouchement la création du turducken, déclarant qu'un fermier s'est un jour rendu dans leur locaux en leur demandant de créer un plat à base de dinde, de canard et de poulet. Il n'empêche que petit à petit, cette recette singulière s'est étendue aux états du Sud avant de faire sa place sur tout le territoire américain. À noter pourtant que l'on peut retrouver des traces de plats étrangement similaires en Europe, notamment datant du Moyen-Âge et de l'Empire romain.

Le turducken dans la culture populaire

S'il est aujourd'hui devenu si célèbre, c'est notamment grâce à la visibilité dont il bénéficie. Depuis trente ans, de nombreuses références à ce plat sont faites dans les films et surtout les séries télévisées américaines. Ainsi, on peut en entendre parler dans "How I met your mother", "Glee", "Supernatural", "Malcolm" ou encore la célèbre série animée "American Dad". Une notoriété grandissante qui a sans l'ombre d'un doute participé à la popularisation du turducken sur l'entièreté du territoire américain. En France, en revanche, il semblerait que nous soyons encore un peu frileux quant à l'adoption de ce plat. Peut-être à cause de son fort apport calorique auquel nous ne sommes pas habitués. En effet, il se trouve qu'une portion de turducken soit à peu près équivalente à 2000 calories ! De quoi bien remplir son estomac...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.